Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Honey d’Amu Meguro

Titre : Honey

Auteur : Amu Meguro

Editeur vf : Soleil (shojo)

Années de parution vf : 2015-2017

Nombre de tomes vf : 8 (série terminée)

Résumé du tome 1 : Notre histoire commence à l’époque du collège. Nao découvre un voyou effondré dans une ruelle, sous la pluie. Ne sachant trop que faire, elle lui laisse son parapluie, une boîte de pansements, et s’enfuit. Le temps passe, et elle entre au lycée. Par le plus grand des hasards, elle y retrouve le voyou. Elle craint qu’il lui en veuille, mais ses premiers mots pour elle seront :  » Voudrais-tu sortir avec moi et m’épouser ? « .

Mes avis :

Tome 1

Je cherchais une petite romance choupi et je suis tombée par hasard sur Honey. Les jolies couvertures acidulées ont tout de suite attiré mon oeil et je me suis lancée. J’ai aimé l’ambiance et les personnages dès les premières pages même si je sais que ce ne sera pas un titre qui révolutionnera le genre.

L’histoire de départ est assez classique. On suit Nao qui un jour tombe sur un type blessé dans la rue et cherche à l’aider. Ce type qui en apparence a tout du voyou tombe direct sous son charme et lui demande de sortir avec lui et de l’épouser mais le coeur de Nao est déjà pris. Commence alors une petite romance toute mignonne où le garçon, un grand naïf tout doux, va essayer de se rapprocher de Nao en devenant d’abord son ami. Nao, qui est aussi quelqu’un de très doux, va vite se nouer d’amitié avec lui et une jolie relation va naître entre eux.

Ce que j’ai aimé, c’est la douceur et la simplicité qui se dégage des deux personnages principaux. Pourtant Nao n’a pas eu une vie facile en perdant très tôt ses parents. C’est d’ailleurs raconté très sobrement et ça m’a vraiment touchée. J’éprouve une certaine tendresse pour cette jeune fille qui avance malgré tout dans la vie sans rancoeur particulière. Quant à Onise malgré son look de voyou (dont je ne raffole pas au passage), il est doux comme un agneau. L’auteur joue donc sur l’incompréhension qui nait du décalage entre sa personnalité et son apparence. C’est mignon comme tout.

Quant au dessin, il est aussi tout en rondeur et douceur avec des personnages qui rougissent facilement. J’adore les grands yeux expressifs de l’héroïne et ses cheveux ondulés. Je suis plus mitigée concernant le look du héros et ses yeux minuscules tout en longueur. La couverture est mignonne aussi et j’aime bien le parti pris de cacher le visage du héros ^^

Le premier tome démarre assez rapidement. Il présente bien les bases de la future romance. Il introduit déjà des personnages secondaires sympathiques qui tiennent bien leur rôle et ne sont pas juste là pour combler. L’ambiance toute douce et bienveillance me plaît. Je pense continuer à les suivre un certain temps ^^

Tome 2

Avec ce deuxième tome, j’ai retrouvé le même plaisir de lecture. L’histoire et les personnages sont toujours aussi adorables. J’aime beaucoup la candeur de Nao et Onise. On les voit grandir petit à petit tout en gardant leur innocence. Les amitiés qu’ils développent avec Yashiro et Misaki sont toutes mignonnes. Ces deux-là sont vraiment des personnages à part entière, comme l’oncle de Nao, qui les aident à avancer et à être honnêtes dans leurs sentiments. D’ailleurs, j’ai beaucoup aimé la tendresse et la douceur avec laquelle Nao réalise ses vrais sentiments pour Onise et pour son oncle, puis se déclare. Ça donne des moments plein de bons sentiments où naissent tout plein de petites rougeurs sur les joues des personnages. C’est juste adorable. J’ai aussi apprécié de voir l’oncle revenir sur ses premiers temps avec Nao et sur sa difficulté à comprendre comment la rendre heureuse, c’était touchant.

Tome 3

Ce tome est encore une fois trop mignon. On continue à voir Nao et Onise grandir et leur relation avec eux. J’ai beaucoup aimé la nouvelle étape qu’ils ont franchi ici avec l’arrivée d’un rival pour Onise. Futami est un rival comme je les aime. Déjà, il arrive en tant que nouvel ami d’Onise qu’il aide à s’intégrer à sa classe parce que comme Nao il a su voir au-delà des apparences. Et c’est ainsi que peu à peu en faisant connaissance avec elle aussi il en vient à avoir des sentiments. Futami est juste adorable. Il n’est pas aussi lisse qu’il le laisse paraître. C’est un garçon enjoué, populaire mais honnête envers lui-même. Il a ses défauts et les assume. Je l’apprécie beaucoup. Même si j’adore le couple Nao-Onise, je suis triste pour lui parce qu’il ne pourra jamais être avec Nao. A côté de ça, nous suivons également Yashiro et Misaki dont le dernier qui est jaloux de Futami, c’est marrant comme tout. Avec ce troisième tome Honey reste une valeur sûre en matière de shojo – romance lycéenne.

Ma note : 15 / 20

Publicités

Un commentaire sur “Honey d’Amu Meguro

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s