Livres - Fantasy / Fantastique

Le bâtard de Kosigan de Fabien Cerutti

Titre : Le bâtard de Kosigan

Auteur : Fabien Cerutti

Editeur poche : Folio SF

Année de parution poche : Depuis 2017

Nombre de tomes : 2 (poche) 3 (grand format) / en cours

Résumé du tome 1 : Le chevalier assassin, Pierre Cordwain de Kosigan, dirige une compagnie de mercenaires d’élite triés sur le volet. Surnommé le « Bâtard », exilé d’une puissante lignée bourguignonne et pourchassé par les siens, il met ses hommes, ses pouvoirs et son art de la manipulation au service des plus grandes maisons d’Europe.
En ce mois de novembre 1339, sa présence en Champagne, dernier fief des princesses elfiques d’Aëlenwil, en inquiète plus d’un. De tournois officiels en actions diplomatiques, de la boue des bas fonds jusqu’au lit des princesses, chacun de ses actes semble servir un but précis.
À l’évidence, un plan de grande envergure se dissimule derrière ces manigances. Mais bien malin qui pourra déterminer lequel…

Mon avis :

Je continue mes découvertes de Fantasy à la française avec l’univers de Fabien Cerutti. J’ai été très surprise par celui-ci et du coup pas complètement convaincue.

Je m’attendais à trouver un univers médiéval mâtiné de pas mal de magie mais en fait, je me suis plutôt retrouvée en plein roman de chevalerie avec son lot de surprises, de combats et de trahisons. Malheureusement pour moi, ce n’est pas un genre dont je suis très férue et je me suis vite ennuyée. La magie est très peu présente, elle sert plus de décor et de prétexte qu’autre chose pour le moment, ce qui est fort dommage vu le potentiel de l’univers.

En effet, j’avais trouvé que c’était une riche idée de revisiter notre Histoire de France en y ajoutant les Elfes et autres peuples magiques comme famille avec laquelle il fallait compter. J’étais aussi enthousiaste de suivre les pas d’un mercenaire aussi roublard que Kosigan, je pensais trouver un petit peu l’esprit des Salauds Gentilshommes de Scott Lynch, mais on en est bien loin. Tout d’abord le plume est beaucoup plus simple et plus fade. J’ai eu beaucoup de mal avec la narration au présent et la pauvreté de la langue. Heureusement souvent les chapitres étaient courts ce qui permettait d’avoir une histoire malgré tout dynamique même si pas mal de passages m’ont ennuyés comme le tournois qui n’en finit pas. Moi, ce sont plutôt les missions que Kosigan se voit confier qui m’intéressaient parce que ça avait trait à la politique complexe des royaumes entre lesquels il navigue, mais c’est un peu trop noyé dans la masse.

L’autre bonne idée mais pas assez exploitée dans ce premier tome, c’est l’alternance entre la période médiévale et Kosigan, et la fin XIXe et son descendant. J’ai beaucoup aimé suivre l’enquête de ce dernier pour découvrir qui était Kosigan, pourquoi il avait hérité et de quoi il avait hérité. Même si ce n’est que lors de brefs échanges épistolaires, j’ai trouvé ça passionnant parce qu’on s’interroge sur la disparition de la magie de nos livres d’Histoire et sur ce qui a pu se passer pour que l’Histoire ait été réécrite ainsi. C’est peut-être même ce qui m’a le plus plu dans la série pour le moment.

Du côté des personnages, je n’ai pas du tout accroché à la personnalité du héros éponyme à la série. Je l’ai trouvé trop caricatural. Les membres de sa bande de mercenaires ont l’air intéressant mais ils sont à peine esquissés ici, de même que ses adversaires ou ses alliés. On nous a présenté toute une galerie de personnages sans vraiment les approfondir, c’est triste. Une fois de plus, seul son descendant m’a intéressée parce que j’ai perçu chez lui un fort caractère et une bonne capacité à rebondir sur ses pieds.

Vous l’aurez compris, malgré de très bonnes idées ici et là, je n’ai pas été convaincue par ce premier tome qui ne correspondait pas à ce que j’attendais. Du coup, je ne sais pas trop si je vais poursuivre, je vais peut-être attendre que la série soit terminée pour voir si on y trouve ce que j’attends ou pas.

Ma note : 13 / 20

2 commentaires sur “Le bâtard de Kosigan de Fabien Cerutti

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s