Livres - Jeunesse / Young Adult

Ottoki de Frédéric Marais

Titre : Ottoki

Auteur : Frédéric Mairé

Éditeur : Les fourmis rouges

Année de parution : 2013

Nombre de pages : 36

Histoire : Au cours de la longue nuit polaire, le chemin d’Ottoki croise celui d’un astronaute perdu. Après l’avoir sauvé de l’attaque d’un ours blanc, Ottoki lui indique un Inukshuk, ces géants de pierre qui servent de repère sur la banquise. Quelques mois plus tard, l’astronaute foule le sol de la Lune, où, en hommage à Ottoki, il construit un gigantesque Inukshuk. Les Inuits racontent que cet Inukshuk serait visible depuis la Terre… Avec une palette de couleurs réduite, Frédéric Marais illustre à merveille la rencontre surprenante et muette de la science et de la tradition, au milieu de l’infini glacé. Il invente une légende à laquelle on ne demande qu’à croire.

Mon avis :

Toujours dans le cadre d’un projet qu’on mène sur l’Espace dans mon école, j’ai découvert ce très bel album de Frédéric Marais chez Les Fourmis Rouges, un éditeur jeunesse que je ne connaissais pas non plus mais dont j’ai de suite apprécié le travail, tant l’objet est beau. C’est un album dont on sent d’emblée qu’il est le résultat d’une belle collaboration et d’une réelle attention, et ça fait plaisir.

Ottoki est un album un peu atypique. Tout d’abord parce que l’histoire change de ce qu’on peut lire habituellement sur l’Espace. Et ensuite parce que la composition graphique est assez originale et parfaitement adaptée au propos.

C’est donc l’histoire d’un jeune Inuit, qui découvre des traces d’homme et d’ours mélangées dans la neige et décide de partir porter secours à cet homme. Ce qu’il découvre va bien le surprendre. Et son geste d’abnégation aura des résultats inattendus.

Avec cette histoire, Frédéric Marais relate un beau geste d’amitié entre deux individus très différents : un inuit et un astronaute. C’est l’occasion de découvrir brièvement la culture Inuit et ça donne envie d’en apprendre plus sur celle-ci. C’est aussi l’occasion pour le jeune lecteur de se mettre à rêver sur ce qu’est la préparation et le parcours d’un homme qui va dans l’espace et plus précisément sur la Lune, grâce aux différents engins que l’on croise et ce qui est suggéré sur l’entraînement de cet astronaute.

J’ai aimé l’album pour cela mais aussi parce que j’ai trouvé la narration intelligente. J’ai aimé le choix du héros, les événements inattendus qui ont lieu, le suspense qu’on essaie d’installer.

Graphiquement, il est aussi très intéressant parce qu’on a l’impression que les éléments vivants ont été découpés ailleurs et collés sur les paysages, ça peut être déstabilisant pour certains, moi je trouve ça très poétique donc séduisant. Ça permet de vraiment faire ressortir ce qui est important. De plus, le contraste très fort entre les couleurs est vraiment marquant. C’est une belle découverte ! Je regrette juste qu’il y ait si peu de texte et que du coup le plaisir de lecture soit si bref.

Ma note : 15 / 20

Ce diaporama nécessite JavaScript.

8 commentaires sur “Ottoki de Frédéric Marais

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s