Livres - BD / Illustrations

Boucle d’or et les sept ours nains d’Émile Bravo

Titre : Boucle d’or et les sept ours nains

Auteur : Émile Bravo

Éditeur : Seuil Jeunesse

Année de parution : 2004

Nombre de pages : 24

Histoire : Quand un prince s’appelle Boucle d’Or et que les ours ne sont pas trois mais sept, c’est compliqué mais on s’en sort. Quand les sept ours sont nains et que la jolie géante qui dort sur leurs lits s’appelle Blanche, on se dit qu’il y a comme une petite erreur de casting. Mais quand les princes refusent d’embrasser les princesses, alors là rien ne va plus !

Mon avis :

Cette année, avec ma classe de CE1, j’ai décidé de travailler sur la BD, je dois donc partir à la recherche d’albums lisibles par des novices. Vous allez donc voir passer dans les semaines à venir, un certain nombre de titres très jeunesse que j’ai pu découvrir via les catalogues des éditeurs et que je teste ^^

L’aventure commence avec Boucle d’or et les sept ours nains, une petite BD très jeunesse d’Émile Bravo qui s’amuse à reprendre des contes traditionnels plus ou moins connus par les enfants pour faire une histoire très drôle et décapante.

On découvre donc une Blanche-neige endormie façon Boucle d’Or sur les lits des sept ours nains, qui vont chercher de l’aide auprès du Vaillant petit tailleur devenu prince, puis qui croisent par la suite la route du Joueur de flûte de Hamelin qui les amène à comprendre ce qui s’est passé, avant de se faire sermonner par un des trois petits cochons, pour finir entre les pattes du Petit Poucet et de ses frères.

Honnêtement, c’est vraiment très bien raconté. L’histoire est entraînante et les références prêtent à sourire. En plus, les contes sont détournés de façon grinçante pour un humour qui plaira aux plus petits comme aux plus grands, puisqu’il n’arrive que des tuiles à ces pauvres ours nains.

En ce qui concerne la BD en elle-même, nous avons des planches avec peu de cases et des cases avec peu de texte et une composition très simple. Pour autant tous les codes y sont, bulle rectangulaire pour la narration, bulles de dialogues et autres onomatopées. C’est donc parfait pour découvrir ce médium. J’en suis ravie !

En conclusion, j’ai été réellement séduite par cette courte BD pour les plus jeunes. Je pense que c’est avec elle que je commencerai mon projet ^^

Ma note : 16 / 20

Ce diaporama nécessite JavaScript.

8 commentaires sur “Boucle d’or et les sept ours nains d’Émile Bravo

    1. Je viens d’aller voir sur le site de l’éditeur et ça a vraiment l’air très sympa. Les dessins sont colorés et plein de peps. L’histoire a l’air super drôle et décapante, un peu comme ici. Je vais me le noter pour la classe. Merci pour la découverte !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s