Livres - Jeunesse / Young Adult

La veille de Noël au pays des merveilles de Carys Bexington et Kate Hindley

Titre : La veille de Noël au pays des merveilles

Auteurs : Carys Bexington et Kate Hindley

Editeur :  Little Urban

Année de parution :  2020

Nombre de pages : 32

Histoire : Ce n’est pas une veille de Noël ordinaire.
Le Père Noël et ses rennes prennent leur envol et traversent le ciel jusqu’au Pays des Merveilles, celui d’Alice, le Lapin Blanc et autre Chapelier Fou. Ils ont un cadeau très spécial à livrer à la Reine de Coeur. Malheur ! Celle-ci déteste Noël ! « QU’ON LEUR COUPE LA TÊTE SUR-LE-CHAMP ! »

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercier Little Urban pour cet envoi et leur confiance.

C’est avec l’illustratrice de ce drôle album sur le thème de Noël : Kate Hindley que j’avais découvert l’éditeur Little Urban en 2016. C’est donc avec grand plaisir que je la retrouve ici dans une aventure truculente qui n’a rien à envier à son Ne m’appelez plus Chouchou ! que j’avais adoré à l’époque.

Dans cette nouvelle aventure, avec l’aide de Carys Bexington, Kate Hindley, illustre une superbe histoire mêlant Conte de Noël et univers d’Alice au pays de merveilles, et comme le suggère leur nationalité britannique, l’ensemble est bourré d’un humour anglais du meilleur cru !

Le Père Noël reçoit une lettre de la Princesse de coeur qui dit n’avoir jamais reçu de cadeau de Noël. Ni une, ni deux, il décide de commencer sa tournée par là. Sauf que la lettre date… de plusieurs décennies et que la Princesse est devenue la Reine qu’on connait.

J’ai beaucoup aimé le ton caustique de l’histoire. J’ai beaucoup aimé les reprises de l’univers d’Alice, que cela soit dans le ton fou fou, les personnages, l’univers graphique ou les répliques cultes. Mais surtout, j’ai beaucoup aimé le travail de Kate Hindley. 

Elle a vraiment un trait singulier qui fait qu’on le reconnait de suite. C’est moderne et daté à la fois avec ce petit côté so british, un brin kitch, que j’adore ! On a l’impression de suivre quelqu’un tout droit échappé de Quatre mariages et un enterrement. J’aime beaucoup la douce folie de son trait, ses couleurs toujours vives et pétulantes, son trait vif et piquant. Ici, on a tous les marqueurs des contes de Noël mélangeant modernisme et vieillerie. Il en va de même avec l’univers d’Alice, parfaitement repris et surtout mis en scène avec beaucoup d’humour, comme lors de la scène où le Père Noël débarque dans son château et joue les équilibristes sur le toit avec ses rennes. Hilarant !

Le texte est du même tonneau. Carys Bexington a également beaucoup d’humour et il est savoureux de voir les noms qu’elles donnent aux personnages et créatures croisés. Le rythme de son texte virevolte lui aussi et impulse drôlerie et dynamisme, s’accordant à merveille avec les dessins.

Vraiment, j’ai eu un gros coup de coeur pour cet album sur le thème de Noël. J’avoue que j’en ai lu tellement que j’en viens à chercher celui qui sortira du lot, La veille de Noël au pays des merveilles est dans ce cas. C’est drôle, pétulant, truculent, caustique et magique à la fois. Une excellente surprise et un très beau cadeau à faire à prix doux (14,50€) pour un bel objet livre en prime !

Le titre est disponible dans toutes les librairies (qui fonctionnent encore) à partir d’aujourd’hui !

Ma note : 17 / 20

Ce diaporama nécessite JavaScript.

© Carys Bexington 2019 / © Kate Hindley 2019 / ©2020 Little Urban

10 commentaires sur “La veille de Noël au pays des merveilles de Carys Bexington et Kate Hindley

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s