Livres - Romance

Pour Noël, je te veux toi ! de Lil Evans

Titre : Pour Noël, je te veux toi !

Auteurs : Lil Evans

Editeur vf : Harper Collins (Poche)

Année de parution : 2021

Nombre de pages : 347

Histoire : S’il veut la convaincre de lui laisser une chance, il va devoir se montrer très persuasif…
Léonie a toujours eu un sale caractère. Et, comme râler est l’un de ses passe-temps favoris, elle endosse à merveille son rôle de vigile dans le centre commercial de Philadelphie. Sauf quand son patron l’oblige à porter un costume de lutin ridicule pour célébrer les fêtes de fin d’année. Forcée de plaquer un sourire niais sur ses lèvres et d’endurer la visite de gamins insupportables, elle est à deux doigts de mettre le feu à la cabane du Père Noël. Mais, quand le petit Sailor vient s’asseoir sur ses genoux et lui réclame une nouvelle maman, Léonie en perd sa répartie habituelle. Sans compter le fait que Ford, le père du petit garçon, essaye par tous les moyens de lui plaire… OK, avec ces taches de rousseur sublimes et cette voix sensuelle, il est absolument canon. Mais ça ne suffira pas à faire tomber la muraille qui protège son cœur. Du moins, elle l’espère…

Mon avis :

Lil Evans, autrice française de romances prolifique, a su dans cette romance de Noël proposer l’ensemble des éléments qui me font craquer : une relation chien-chat, un personnage qui déteste Noël, un horrible animal finalement adorable, et un enfant trop trogron. J’ai donc passé un bien joli moment grâce à elle !

Il y a des titres qui font clic dès le résumé, ce fut le cas ici. Après avoir lu quelques romances de Noël au fil des ans, j’ai remarqué que j’aimais beaucoup les histoires où l’un des personnages détestait cette fête. Cela apporte toujours une saveur singulière de le voir changer d’avis ou du moins d’apprendre à aimer un peu plus cette fête grâce aux personnages qu’il rencontre. Ici, celle qui va changer d’avis, c’est Léonie, Leo pour les intimes, une agente de sécurité qu’on oblige à jouer les lutins en lycra vert moulant dans une grande surface. Le papa beau gosse, Ford, a comme un coup de foudre pour elle et sa langue bien pendue lorsqu’il la rencontre avec son fils. C’est le début d’une histoire magique.

Les premiers chapitres de Pour Noël, je te veux toi ! furent fabuleux pour eux. J’ai adoré les réparties cinglantes de Léonie, sa détestation de Noël et de ce que son boulot l’obligeait à faire. J’ai adoré, alors que j’aurais dû détester, le coup de foudre de Ford pour elle et tout ce qu’il a fait ensuite pour la revoir, alors que ça avait tout du stalker. Il y avait quelque chose de terriblement drôle, surtout avec Sailor, le petit garçon trop adorable de Ford et sa gouvernante Mira, de tous les bons coups. Ainsi, malgré le caractère un brin hargneux de Léonie, il ne se laisse pas démonter et fait tout pour faire craquer la belle qui passe son temps à repousser les hommes.

Malheureusement, l’autrice a voulu creuser ses personnages et s’y est fort mal pris pour moi. Elle a été très maladroite dans la façon dont elle a littéralement balancé leurs traumas respectifs, ce qui a donné un fort sentiment de trop, de surjeux, de mélo mal digéré. Si cela n’a pas gâché ma lecture parce que j’en ai fait abstraction, cela a quand même bien fait baisser la note d’un titre très bien parti. En effet, l’idée que Léonie se comporte comme ça parce lors de sa première relation son amoureux s’est moqué d’elle, m’a semblé exagéré. De la même façon, la façon dont sa famille la maltraite verbalement et la façon dont ils se réconcilient manque totalement de nuance. Et je ne parle pas de Ford, son boulot de grand magnat des revues de mode, son mariage foiré, sa femme partie et son petit abandonné. Arrêtez, n’en jetez plus !

Heureusement qu’à côté de ça, Ford est juste trop adorable avec Léonie. Passez ses débuts de stalker, je me suis amusée à voir ses manigances pour faire tomber ses barrières à coup de chocolat et de petit garçon trop mignon. C’est trop adorable. En plus, il n’arrête pas de l’aider, de la rassurer en lui disant qu’il l’aime pour ce qu’elle est et de montrer qu‘il estime ses capacités. On sent qu’on peut vraiment compter sur lui. Léonie, elle, est une femme forte avec un coeur en guimauve comme j’aime et comme le prouve la façon dont elle adopte son gros plein de soupe de chat. Ford a fort à faire pour la conquérir parce qu’elle est butée mais il sait s’y prendre et ça devient à la fois terriblement tendre et terriblement chaud entre eux.

J’ai aimé voir un père trouver l’amour. C’était intéressant comme thématique et bien mené avec de vraies réflexions sur l’équilibre à trouver entre papa et homme. Le petit garçon de Ford, Sailor, est juste trop adorable et Ford est parfait avec lui, le laissant libre d’exprimer toutes ses envies et talents même ceux considérés « pour les filles » par la société. Ford est vraiment ouvert et aimant. J’ai adoré le voir épaulé en cela par sa grande amie Mira, un bien beau personnage LGBT et en plus une fan de pâtisseries, qui l’aidera dans bien des magouilles lol

Le ton est volontiers dynamique et enjoué. La lecture est pleine d’allant. Si on oublie ces maladresses dans la volonté de donner plus de consistance aux personnages, qui ont juste conduit à un mélo mal digéré, l’histoire de Pour Noël, je te veux toi ! était une bien belle romance de Noël sur fond de reconstruction et de famille monoparentale, avec un père et un fils juste a-do-ra-bles et une belle diversité de l’héroïne avec des formes,  au petit garçon non genré, à sa nounou lesbienne. On aime !

> N’hésitez pas à lire aussi les avis de : Ninie, Ladies Coloc Blog, Rowena, New Kids on the geek, Miss Chocolatine, Vous ?

4 commentaires sur “Pour Noël, je te veux toi ! de Lil Evans

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s