Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Mimic royal princess d’Utako Yukihiro

1394814337_Mimic_royal_princess

Titre : Mimic royal princess

Auteur : Utako Yukihiro

Editeur vf : Doki Doki

Années de parution vf : Depuis 2015

Nb de tomes : 4 (en cours)

Résumé du tome 1 : Il était une fois un pays gouverné par une reine où les femmes étaient respectées et les hommes méprisés. Jeune orphelin turbulent, Albert vit dans un petit port de pêche, jusqu’au jour où son destin prend un tournant radical. Se rendant en ville pour admirer les préparatifs de la célébration de l’anniversaire de Sa Majesté, il se fait enlever par une marchande d’esclaves qui le vend dans la foulée à un curieux aristocrate. Conduit au palais royal, débarrassé de ses vêtements et savonné de la tête aux pieds, Albert est alors présenté à la princesse royale… qui lui ressemble comme deux gouttes d’eau ! Désormais, Albert sera le double de la Princesse Alexia, une mission à haut risque dans un pays rongé par les complots !

mimic-royal-princess-2-doki mimic-royal-princess-3-doki

Mes avis :

Tome 1

Les débuts de cette série auront eu le mérite de me laisser dubitative. Je suis séduite par le scénario : un royaume où les femmes ont pris le pouvoir (tiens ça rappelle le Pavillon des hommes) et où les hommes sont traités comme des personnages de second ordre, et où la succession repose sur la capacité de procréation de la reine et sa fille. Je me dis que ça a l’air sympa, ça peut donner de bonnes choses. Le hic, c’est qu’autant le canevas de l’histoire me plaît, autant les personnages m’agacent comme c’est pas permis. Je trouve leurs réactions vraiment trop extrêmes, ils passent leur temps à crier et gesticuler. L’humour est beaucoup trop lourd, au point que ça en devient vite pénible. Bref, pas la meilleure des introductions. Heureusement, les dernières pages amorcent un virage à 180° surtout avec les événements arrivant à la fin du volume. J’espère que la suite sera plus sérieuse et que les personnages se calmeront.

Du côté des dessins, ils sont assez plaisants surtout les couvertures et les doubles pages, même si je les trouve un peu trop lisses par moment (se rapprochant des animes).

Tome 2

Ce 2e tome est bien meilleur que le précédent. L’humour est toujours présent mais moins lourd. L’intrigue est mieux ficelée et on voit mieux où l’auteur veut aller, ouf ! Cela reste toujours aussi invraisemblable par contre, aussi bien pour la transformation d’Albert en fille, que pour son ami qui grandit à vitesse grand V, l’auteur elle-même en plaisante ^^ Du côté, politique ça me plaît de plus en plus grâce aux différentes intrigues et sous-intrigues dont certaines que je n’avais pas vu venir. L’univers ainsi s’enrichit pour notre plus grand plaisir. Le dessin est toujours aussi beau et les scènes de bataille et d’affrontement sont bien lisibles, elles sont même assez vives et donnent clairement envie. Après, les nouveaux personnages qui arrivent (la compagnie des pirates) me semblent un brin superficiels, à voir comment l’auteur va les utiliser. Mais en tout cas, ce tome, relève le niveau.

Tome 3

J’ai adoré lire ce nouveau tome que j’ai trouvé très dynamique. La nouvelle vie d’Al parmi les pirates est une très bonne idée. Cela permet d’introduire de nouveaux personnages forts intéressants et cela donne un coup de peps à l’histoire, ainsi que de revoir son ami d’enfance Théo, dont j’aime beaucoup le rôle. C’est un personnage gai, frais, sans souci, qui donne le sourire. Al, lui, en vient à s’interroger sur ses choix : doit-il rester une fille ou redevenir un garçon ? doit-il lutter pour récupérer son royaume ? Ces questionnements parcourent le tome et sont judicieusement amenés. Al parvient ainsi à gagner sa place à bord du navire et à se faire de nouveau alliés. Du côté adverse, une dictature patriarcale cette fois se met en place, reflet des névroses d’Oliver. Il me tarde d’ailleurs que ce personnage soit davantage mis en avant, puisqu’ici on ne fait que nous présenter rapidement ses avancées depuis sa prise de pouvoir. Un tome donc assez riche qui relance bien l’intrigue.

Tome 4

Près de deux ans plus tard, voici enfin la suite et j’ai vraiment eu du mal à me replonger dans l’histoire. Je ne me rappelais pas bien de tous les tenants et aboutissants, heureusement que la mangaka m’a rafraichi la mémoire au fil des pages. J’ai trouvé ce tome très axé sur la politique et en même temps il ne montre presque qu’un aspect des choses bizarrement. En effet, on se concentre sur la suite du périple d’Al qui arrive à bon port. Il y retrouve ses potentiels fiancés et s’en sert pour apprendre ce qui se passe dans son pays. En parallèle Guy, lui, cherche des informations sur Olivier dont il sent bien la menace et il apprend des choses vraiment révélatrices même si nous le savions déjà de notre côté. J’ai bien aimé toute cette mise en place même si elle ralentit pas mal le rythme de l’histoire. Enfin, on aperçoit assez brièvement ce qui se passe pendant ce temps-là à Morrian, où les atrocités commises contre les femmes se multiplient, mais cela m’a plus laissée sur ma faim qu’autre chose. J’attends avec impatience de voir tout ça s’étoffer.

Ma note : 15 / 20

Publicités

2 commentaires sur “Mimic royal princess d’Utako Yukihiro

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s