Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

La Musique de Marie de Usamaru Furuya

musiquedemarie01

Titre : La Musique de Marie

Auteur : Usamaru Furuya

Editeur vf : Casterman / Sakka

Année de parution vf : 2004

Nb de tomes : 2 (série terminée)

Résumé du tome 1 : Le jeune Kaï vit dans un monde de paix et d’harmonie, à la technologie peu avancée. Habitué à la présence de Marie, déesse mécanique qui apparaît dans le ciel, il perçoit depuis peu la musique qui émane d’elle. Troublé par le souvenir de la noyade à laquelle il a échappé enfant, il sent que quelque chose lui échappe à commencer par sa propre existence. Il découvre que la musique de Marie joue un rôle capital dans l’ordonnancement du monde. Mais quelle place le destin lui a-t-il réservé, à lui ?

Mon avis sur la série :

Quand il est sorti, j’étais passé à côté de ce titre et heureusement une amie a eu la bonne idée de me le refaire découvrir. En effet, l’univers à la onirique et fantastique avait tout pour me plaire. Dès les premières pages, on se retrouve plonger dans un rêve éveillé, un monde qui est à la fois futuriste et irréel qui est vraiment fascinant, et je pense que c’est surtout pour lui que j’ai lu l’histoire. C’est un monde foisonnant que l’auteur à la bonne idée de nous présenter par petite touche tout au long de l’histoire. On n’a pas de pavés explicatifs comme en voit parfois et qui ont tendance à alourdir l’histoire, mais plutôt des informations distillées au fur et à mesure, et c’est très plaisant de découvrir ainsi cet univers. Ainsi, j’ai adoré apprendre que chaque île avait un fonctionnement différent aussi bien au niveau du travail de chacun, que de leur vie personnelle, ou de leurs croyances. Les croyances sont d’ailleurs au centre de l’histoire, ce qui, une autre fois aurait pu me déranger, mais où là bizarrement, ça ne m’a pas gênée. Je pense que l’auteur a donc su le faire avec talent.

Et si cela est si bien passé, c’est également grâce aux personnages. On s’attache très vite à ceux-ci et ils nous deviennent vite familier. Aussi bien, j’ai parfois été agacée par la grande naïveté de Phiphy dont j’ai beaucoup aimé le côté solaire, autant j’ai de suite aimé le personnage de Kai. Pour moi, c’est vraiment lui la clé de l’histoire et aussi bien sa force que sa fragilité m’ont plu. Les réflexions sur la religion qu’il délivre restent longtemps en tête. Les autres personnages sont bien pensés, tant les parents que les amis de Phiphy, qui ont chacun une place à part entière dans l’histoire, même si en retrait du couple phare bien sûr. Mais on retrouve tout ce petit monde au détour de chaque chapitre, comme on les croiserait au détour d’une rue, ce qui les rend d’autant plus familier. C’est une univers vraiment très riche. Pour en revenir au duo Kai-Phiphy, il était vraiment intéressant de les voir interagir tellement ils sont différents l’un de l’autre. Cette dernière est tellement solaire, alors que lui est plutôt sombre, que les efforts qu’elle faisait pour le retenir étaient poignant. Parce que bien sûr, comme dans tout manga, il ne peut y avoir deux amis sans qu’un ne soit amoureux du deuxième… Et ici, malheureusement, leur histoire aura quelque chose de tragique.

J’en viens ainsi à l’histoire qui nous est contée. Celle-ci porte sur ce qui est arrivé à Kai depuis qu’à l’âge de 10 ans, il a disparu en mer pendant quelques jours. On sent dès le début que c’est l’élément fondateur de l’histoire, celui autour duquel tout tournera. En effet, c’est depuis ce jour qu’il a développé un pouvoir très particulier qui aura des incidences aussi bien sur son travail, sa foi, que sur la vie de Phiphy. Ce pouvoir le rapproche de la déesse qui gouverne leur monde : Marie, et l’éloigne donc de son amie Phiphy. Au fur et à mesure de l’histoire alors qu’il s’interroge sur ce pouvoir, il fait des découvertes fondamentales sur leur monde et son fonctionnement, le tout en lien avec cette fameuse Marie, et surtout avec le monde qui les a précédés. Il découvre ainsi qui a inventé Marie et dans quel but ? à quoi ressemblait le monde autrefois et comment on en est arrivé à celui d’aujourd’hui ? et surtout quelles en sont les limites ? Des réponses que l’on reçoit au cours d’une quête mystique très riche et prenante. C’est avec beaucoup d’enthousiasme que j’ai suivi ses questions et ses hésitations, ainsi que les réponses qui en ont découlé.

C’est pourquoi, j’ai été d’autant plus surprise par la fin. Je me suis pris une vraie claque avec ce renversement final. Certes, j’avais cru percevoir quelque chose à un moment donné mais sans parvenir à mettre le doigt dessus et c’est pour ça que j’ai été d’autant plus surprise. On se rend compte alors à quel point l’auteur nous a amenés où elle voulait, chapeau ! Ensuite, est-ce que cela remet forcément en cause tout ce qu’on a vécu au cours de l’histoire, je pense que c’est à chacun d’en juger, mais cela laisse vraiment l’impression qu’on se réveille d’un long rêve. Un rêve qui nous aura enchanté et fait réfléchir à la fois.

Pour terminer, en ce qui concerne les dessins, ils sont un peu particuliers, plutôt dans le standard des seinens des années 90, avec ces traits fins, ces décors très riches avec des influences un peu ethniques. Parfois, cela part un peu dans tous les sens tellement les planches sont riches. On a envie de regarder dans le moindre recoins pour voir quel détail s’y cache. Le découpage des planches, lui, est plus sobre et classique sans véritable recherche. C’est plus l’histoire que les dessins que l’on retiendra.

En résumé, c’est une histoire qui ne peut laisser indifférent, avec des vraies réflexions sur la foi, l’amour, l’amitié mais aussi les sciences. Le tout porté par une narration simple et efficace mais avec laquelle l’auteur nous tient en haleine jusqu’au renversement final. A découvrir !

Ma note : 18 / 20

Publicités

2 commentaires sur “La Musique de Marie de Usamaru Furuya

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s