Livres - Romance / Romance historique

Oser l’amour de Kate Noble

Titre : Oser l’amour

Auteur : Kate Noble

Editeur vf : J’ai Lu (Aventures & Passions)

Année de parution : 2017

Résumé : Depuis un an, Margaret Babcock correspond avec le Dr Rhys Gray. Son ami. Passionnée de botanique, elle attend avec impatience ses lettres qui rythment son existence casanière. Tout à coup, Rhys lui propose de venir présenter ses rosiers hybrides à la Société d’horticulture de Londres ! Bien que tout intimidée à l’idée de fréquenter le beau monde, Margaret accepte et retrouve Rhys, qui lui renouvelle le gage de sa profonde amitié. Dès lors, il serait déraisonnable d’espérer de sa part des sentiments plus intenses et de s’offusquer que l’honneur commande à Rhys d’en épouser une autre. Sauf si ces deux grands timides osaient enfin… l’amour !

Mon avis :

Une histoire entre deux grands timides, il n’en fallait pas plus pour titiller ma curiosité ! Je me suis donc lancer avec entrain dans ce titre de Kate Noble que je découvre pour l’occasion. Je pense d’ailleurs qu’il fait suite à ses autres titres : De si doux mensonges, et Mensonge et trahison que je n’ai pas encore lus pour le coup. Et j’ai de suite senti que ce petit univers fait d’amis proches, compréhensifs et prêts à tout allait me plaire.

Dès le début, j’ai ressenti une grande affection pour les deux héros. J’ai aimé leur correspondance qui devenait de plus en plus personnelle et j’ai été contente de voir Kate Noble s’en servir tout au long de son histoire. J’ai de suite eu beaucoup de tendresse pour Margaret, sa passion pour les fleurs, sa maladresse sociale, sa trop grande franchise et sa naïveté. J’ai eu un peu plus de mal avec Rhys que j’ai trouvé assez agaçant dans sa figure de grand martyr qui se sacrifiait sans cesse pour sa famille aux membres plus terribles les uns que les autres. J’ai souvent eu envie de lui mettre des coups de pieds aux fesses pour le faire avancer, alors que je n’ai éprouvé que tendresse face à une Margaret bien plus audacieuse que lui.

Du côté de l’histoire après des débuts prometteurs, j’ai trouvé que celle-ci piétinait un peu au milieu avec une baisse de régime coïncidant avec la valse des hésitations de Rhys. Heureusement les différents personnages secondaires ont su à chaque fois réveiller mon intérêt, que ce soit les amis de Rhys, sa famille, ou sa possible belle-famille. Tous sont des personnages intéressants qui donnent envie d’être découverts, notamment les jeunes frères et soeurs de Rhys qui sont tous de vrais électrons libres.

La romance s’impose peu à peu au fil des pages partant de la belle amitié qu’ils entretiennent depuis des mois pour se conclure par une histoire d’amour évidente pour tous. C’est amusant mais aussi frustrant parfois de les voir tomber dans les rais de l’amour sans forcément s’en rendre compte, tant l’une et naïve et l’autre dans sa position d’agneau sacrificiel. J’ai tout de même aimé voir que la romance ne prend pas le pied sur leur amitié, les deux sont indissociables. De plus, j’ai aussi apprécié voir que Kate Noble faisait la part belle à leurs passions, la botanique pour l’une, la médecine pour l’autre, ça donnait une vraie profondeur bienvenue à l’histoire.

J’ai donc trouvé la découverte de cette auteur prometteuse et je pense que je lirai avec plaisir les deux autres tomes parus dans cet univers.

Ma note : 15 / 20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s