Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Le Coeur de la méprise de Chise Ogawa

Titre : Le coeur de la méprise

Auteur : Chise Ogawa

Éditeur vf : IDP – Boys Love

Année de parution vf : 2014

Nombre de pages : 158

Histoire : Miki est un lycéen bourreau des coeurs. Alors quand il surprend la confession d’une lycéenne à Udo et que ce dernier tente de la rejeter du mieux qu’il peut sans la blesser, il ne peut que comprendre son problème. Il décide du coup de l’aider en se présentant comme son petit ami.
La méthode se montrant particulièrement efficace, les deux garçons décident de sortir ensemble en attendant de trouver l’amour. Mais en étant aux côtés de Udo, Miki découvre des plaisirs qu’il ne connaissait pas, et surtout, dont il ne peut plus se passer.

Mon avis :

Après avoir The Story of never ending unhappiness sur le grand frère d’Udo, je voulais absolument découvrir son histoire avec Miki et le fait que ce tome soit disponible à tout petit prix (moins de 5€) m’y a fortement encouragée. Malheureusement, comme avec son grand frère, si j’ai aimé les dessins et certains pans de l’histoire, dans l’ensemble ce fut une lecture assez moyenne.

Tout commence assez joliment et drôlement par Udo qui essaie maladroitement de rompre avec une fille non loin des oreilles tout sauf innocentes de Miki. Celui-ci le trouvant trop gentil décide de l’aider mais il se met alors lui-même en danger en s’engageant dans une relation dans laquelle il ne va rien maîtriser.

C’est assez touchant et amusant de voir le jeune et sûr de lui, Miki, perdre pied au fur et à mesure qu’il avance dans sa relation avec le sérieux Udo. J’ai aimé les débuts de leur relation même si c’est tout sauf crédible aussi bien dans l’installation que dans le développement ensuite. Cela devient physique beaucoup trop vite et trop tôt entre eux sans vraie explication. Par contre, j’ai trouvé fort intéressant le traitement de la perte de contrôle de Miki, de sa jalousie et de sa possessivité grandissante, bref de la naissance de sentiments amoureux chez lui pour la première fois. Toute la thématique autour du désir est assez bien traitée avec de belles métaphores sur la chaleur des corps. Je regrette par contre, le sérieux froid d’Udo qui est un peu trop appuyé.

Le gros point faible vient de la brièveté de cette romance qui n’occupe que la moitié du tome environ puisque la suite est consacrée à deux histoires courtes avant d’avoir quelques pages de bonus, heureusement qu’on les recroise par la suite dans le livre consacré au grand-frère d’Udo.

Les dessins sont fins, expressifs, sensuels, mais maladroits parfois notamment au niveau des proportions.

Concernant les histoires qui suivent. J’ai aimé la première consacrée à deux garçons faisant de baseball. C’est une jolie histoire de transmission. J’ai trouvé la seconde sur deux employés de bureau moins marquante mais amusante vu la méprise de l’un d’eux ^^

Au coeur de la méprise fut donc une lecture divertissante mais pas inoubliable, qui complète bien The Story of never ending unhappiness et qui permet de découvrir le joli trait de Chise Ogawa.

Ma note : 14 / 20

3 commentaires sur “Le Coeur de la méprise de Chise Ogawa

      1. C’est ça ^^
        Sinon entre temps, j’ai regardé dans ma bibliothèque et j’ai trouvé. J’avais lu « Touche pas au petit chat » c’était bien sympa 🙂

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s