Livres - Science-Fiction

Les meurtres de Molly Southbourne de Tade Thompson

Titre : Les meurtres de Molly Southbourne

Auteur : Tade Thompson

Éditeur vf : Le Bélial’ (Une heure lumière)

Année de parution vf : 2019

Nombre de pages : 126

Histoire : Molly est frappée par la pire des malédictions. Aussi les règles sont-elles simples, et ses parents les lui assènent depuis son plus jeune âge.
Si tu vois une fille qui te ressemble, cours et bas-toi.
Ne saigne pas.
Si tu saignes, une compresse, le feu, du détergent.
Si tu trouves un trou, va chercher tes parents.
Molly se les récite souvent. Quand elle s’ennuie, elle se surprend à les répéter sans l’avoir voulu… Et si elle ignore d’où lui vient cette terrible affliction, elle n’en connaît en revanche que trop le prix. Celui du sang.

Mon avis :

C’est sur les recommandations d’une amie bloggeuse que je me suis retrouvée avec cette novella entre les mains, alors que pourtant tout ce qui fait un peu peur n’est pas fait pour moi. Mais elle avait entièrement raison et je me suis régalée.

C’était la première fois que je lisais Tade Thompson, même si j’ai aussi son roman Rose Water dans ma PAL, mais j’ai trouvé sa plume excellente, à la fois travaillée et pas trop pourtant. De plus, l’interview publiée à la fin du livre me l’a fait découvrir et me l’a rendu très sympathique. C’est donc un auteur que je suivrai désormais.

Mais pour en revenir à cette novella, j’ai été très surprise d’autant accrocher à l’univers fantastique ainsi qu’horrifique et un brin SF de l’histoire. Il s’agit de celle de Molly, une jeune femme très singulière, dont le sang est capable de créer des doubles d’elle-même, des doubles qui n’ont qu’une envie : la tuer. Pour cela ses parents la font vivre en autarcie dans leur petite ferme isolée et lui apprennent à se défendre et à tuer.

En 111 pages, Tade Thompson arrive à bâtir une histoire solide et inquiétante, à l’ambiance étouffante. Suivre le récit de l’enfance, de l’adolescence puis des premières années d’adulte de Molly est pesant. On se sent mal tout du long. Il y a de nombreuses références au sang et au corps féminin qui mettent mal à l’aise et dérangent. La relation qu’elle entretient avec ses parents est très particulière également, lointaine et pas très saine. Celle qu’elle entretient avec les hommes en général est du même acabit et ça perturbe. Du coup, je n’ai pas été surprise d’apprendre que l’auteur était un psychiatre britannique originaire du Nigéria, où il avait vécu une vingtaine d’années après sa naissance, avant de revenir s’installer en Angleterre. Cette histoire est une vraie expérience. On tremble, on frissonne, on a envie de vomir parfois face à ce qu’on lit. On est plongé dans une Amérique étouffante, dans un futur assez sombre même s’il n’est qu’esquissé, puisque le récit se fait quasiment en autarcie avec l’héroïne, au détriment peut-être des autres personnages.

Le rythme d’écriture est excellent. On a sans cesse envie d’en savoir plus sur les mystères entourant l’héroïne et sa famille. La mythologie construite autour de son sang et de son corps, m’a rappelé ce qu’avait fait Nnedi Okorafor avec son héroïne dans Qui a peur de la mort ?. C’est saisissant et ça donne vraiment à réfléchir sur le passage à l’âge à adulte, le rapport au corps des femmes, au corps de l’autre…

Pour conclure, cette courte lecture fut vraiment marquante. L’ambiance pesante, étouffante et mystérieuse de l’histoire est très immersive. On se sent happé par l’horreur du monde de Molly au point de ne pouvoir le lâcher même s’il nous dérange terriblement. Quelle force dans la plume de Tade Thompson !

Ma note : 16 / 20

4 commentaires sur “Les meurtres de Molly Southbourne de Tade Thompson

  1. Je ne sais pas si je lirai le livre, mais ce qui est certain, c’est qu’à travers ta chronique, on en ressent toute l’atmosphère étouffante et pesante, ce qui n’est pas pour me déplaire… La manière dont est abordé la question du sang semble également intéressante.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s