Livres - BD / Illustrations

Murena de Jean Dufaux et Philippe Delaby

Titre : Murena

Auteurs : Jean Dufaux (histoire) et Philippe Delaby (dessins)

Editeur vf : Dargaud

Année de parution vf : Depuis 1997

Nombre de tomes vf : 10 (en cours)

Histoire : « Il était d’un naturel féroce et sanguinaire qui se trahissait dans les moindres choses comme dans les grandes… Dans tous les combats de gladiateurs donnés par lui ou quelqu’un d’autre, il faisait égorger même ceux qui tombaient par hasard pour observer leur visage quand ils expiraient. »

Mon avis :

Tome 1 : La pourpre et l’or

J’entends parler de cette saga depuis que je suis gamine mais je n’avais jamais franchi le cap. Pourtant, je suis fan de tout ce qui est historique, j’aime beaucoup l’Antiquité et j’ai adoré des séries tv comme Rome ou Spartacus qui se passent dans cet univers. Les offres spéciales confinement des éditeurs furent donc une occasion parfaite pour enfin donner sa chance à ce classique de la BD. Merci Dargaud !

Murena se passe donc en pleine Antiquité romaine, l’histoire démarre sous le règne de Claude et nous allons suivre les soubresauts de celui-ci ainsi que l’ensemble des complots et intrigues qui vont permettre à son fils adoptif, Néron, de prendre la couronne.

Jean Dufaux et Philippe Delaby proposent ainsi un titre on ne peut plus classique aussi bien sur le fond que sur la forme, dans une vision, un brin datée de l’Antiquité romaine. Ils reprennent dans les grandes lignes ce que l’on sait de l’histoire politique mouvementée de cette période et des grands personnages qui y ont joué un rôle comme Agrippine, Néron, Claude ou Britannicus. L’amateur d’Histoire ne sera donc pas dépaysé et celui qui ne connait pas la période apprendra quelques petites choses, même si on reste très très en surface et surtout avec une vision tout sauf nuancée et documentée des événements

Ils brossent aussi un tableau cliché de la vie d’alors avec des gladiateurs combattants tout nu, des couples qui se trompent sans arrêt, des hommes qui jouent avec des prostitués, des jeunes aristocrates qui se croient tout permis et des plus âgés qui commettent des crimes l’air de rien. C’est vraiment une façon bateau de présenter cette époque et j’avoue que je suis loin d’en être fan… Pour autant, ils ont aussi bien retranscrit l’ambiance sale et sanglante des arènes, la richesse des demeures aristocratiques et l’insécurité de la ville. Les décors des villas font voyager, de même que les paysages de la campagne italienne.

L’histoire démarre vite et avance d’un bon pas. L’intrigue quoique prévisible est agréable à suivre entre les manigances des uns et la naïveté des autres. Le fait que ce soit rattaché à une grande Histoire qu’on semble découvrir depuis les coulisses ne gâche rien, pour peu qu’on soit un amateur peu averti. Le rythme est soutenu puisque le tome se conclut par une vraie avancée. Les dialogues sont bien écrits et l’ensemble est bien mis en scène. C’est plutôt dynamique pour quelque chose d’aussi classique.

Les dessins, par contre, je n’en suis pas fan. Ils sont trop classiques et manquent de personnalité. On a déjà vu ce trait dans nombre de BD historiques ou non. Il n’y a aucun grain de folie ni touche personnelle, et le dessin est un peu trop figé pour moi. Cependant il n’y a aucune faute de goût non plus et Philippe Delaby fait bien son job, c’est juste que ce n’est pas ce que moi j’apprécie.

Grâce à Dargaud et leur opération découverte avec le confinement, j’ai donc pu découvrir ce qui se cachait derrière ce titre si emblématique. Si c’est trop classique pour moi, au moins grâce à ce premier tome, j’ai pu me faire mon avis et découvrir quel type de récit les auteurs proposaient. Ce n’était pas une lecture désagréable même si je n’ai pas envie d’aller plus loin. Les amateurs de récits historiques classiques trouveront sûrement leur bonheur ici.

Ma note : 13 / 20

Ce diaporama nécessite JavaScript.

14 commentaires sur “Murena de Jean Dufaux et Philippe Delaby

  1. Ah je vois cette série depuis longtemps et j’adore les couvertures mais en voyant le dessin, ce n’est pas du tout mon style. Trop classique et au vu de ce que tu en dis sur l’intrigue, je passe mon chemin. Au moins je sais à quoi m’en tenir merci de ton avis ! =)

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, c’est une saga o’on voit souvent et moi aussi les couvertures m’attiraient ^^
      Ravie si j’ai pu t’aider à faire un choix lol Au pire, si t’es quand même curieuse, il est dispo gratuitement sur le site de Dargaud ce mois-ci 😉

      Aimé par 1 personne

  2. Je me faisais une joie de voir que tu découvrais ce titre que j’adore grâce à l’offre de Dargaud, du coup je suis un peu déçu que tu n’aies pas accroché. Enfin, il ne faut pas se forcer dans tous les cas. Mais me concernant, je trouve que cette série est un pur chef-d’oeuvre. Personnellement, je ne suis pas très calé en histoire et ça ne m’a pas empêché d’adorer. Et ma femme qui elle au contraire adore l’histoire aime au moins autant.

    Aimé par 1 personne

    1. Désolée ^^!
      Il faut dire que je suis assez chiante pour ce qui est des titres historiques. C’est un peu beaucoup ma formation à la base alors du coup, même si je peux être bon public, il y a des choses qui ne passent pas…
      Ici, j’aurais peut-être plus pardonné si j’avais accroché à un personnage ou aimé le dessin, ça m’aide parfois à faire passer la pilule (comme dans Innocent où la puissance du travail graphique de l’auteur dépasse les absurdités historiques), mais comme ce n’est pas le cas, je suis plus sévère.
      Cependant, je comprends que ça plaise à des gens moins pointilleux et chiants que moi ><

      J'aime

      1. Je t’avoue que ma femme est aussi très pointilleuse sur ce qui est de l’histoire, et pourtant elle a justement beaucoup apprécié que notamment les entorses à la réalité historique soient précisées à la fin.

        Me concernant, j’ai surtout aimé la qualité de la narration et le travail global sur l’écriture des personnages.

        Aimé par 1 personne

      2. Sauf si j’ai loupé quelque chose, ce n’était pas précisé à la fin de ce premier tome numérique, j’aurais effectivement plus apprécié si ç’avait été le cas.
        Et je pense que ce que tu as apprécié ne se voit malheureusement que sur le long terme et pas juste avec un volume et vu que la suite n’est pas dispo ^^!
        Il faudra que j’essaie de voir, si je peux quand même trouver la série en biblio ou autre à l’occasion parce que tu m’intrigues du coup 🙂

        J'aime

    1. Je l’aurais lu plus jeune, j’aurais sûrement plus aimé mais là j’ai d’autres références plus sérieuse sur lui en tête quand je lis la BD et du coup même si c’est un personnage charismatique, je trouve l’ensemble trop caricatural… Mais je comprends totalement que Néron plaise 🙂

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s