Livres - Jeunesse / Young Adult

L’Automne à l’Ecole des Loisirs (2) : Nous sommes là / Le rêve de Jonas / Lancelove / Les mystères de l’univers

 

L’Ecole des loisirs continue encore et toujours à nous gâter en cette fin d’année avec cette fois des albums et un documentaire de toute beauté sur le fond et la forme. Que vous soyez curieux de l’univers qui vous entoure, que vous aimiez les histoires chevaleresque,que vous aimez les fables écologique, vous devriez trouver votre compte !

Bonne découverte à vous !

 

Titre : Nous sommes là


Auteur : Oliver Jeffers

Editeur : École des loisirs (Petite bibliothèque)

Date de parution : 3 novembre 2021

Nombre de pages : 46

Résumé : « Ce livre a été écrit pendant les deux premiers mois de ta vie alors que je cherchais un moyen pour tout t’expliquer. Voici les choses que je pense que tu dois savoir… »

Mon avis :

Tout petit livre Nous sommes là est la réédition d’un album du touchant Oliver Jeffers que j’avais découvert l’an passé chez l’éditeur avec le simple et pourtant puissant : Toi + Moi.

Il revient donc dans la très jolie collection « la Petite bibliothèque » l’École des loisirs propose des titres coups de coeur en petits formats avec un dos toilé du plus bel effet. Certes, le format est vraiment petit, je ne pensais pas qu’il ne serait autant mais l’objet livre est superbe.

Ici, l’auteur offre cette histoire à son fils nouveau né, ce qui donne un récit qui ne peut qu’être que touchant et émouvant. C’est effectivement le cas. Dans Nous sommes là, il cherche à trouver les mots pour expliquer avec simplicité dans quel monde il est tombé en naissant.

C’est un récit simple, direct et poétique à la fois. C’est émouvant, touchant et sublimé par le dessin simple et naturel de l’artiste.

Il aborde tout ce qui fait la richesse de la Terre, le monde où son fils a vu le jour et offre une oeuvre résolument positive et bienveillante avec pour message qu’il faut prendre soin de notre Terre et savoir compter sur les autres.

Une belle oeuvre écologique, bienveillante et ouverte sur la diversité. Très très belle lecture !

(Merci beaucoup à L’école des Loisirs pour leur confiance et cet envoi)

Titre : Le rêve de Jonas

Auteur : Marlies van der Wel

Editeur : L’École des loisirs (Kaléidoscope)

Date de parution : 20 octobre 2021

Nombre de pages : 77

Résumé : Depuis qu’il a découvert l’océan, Jonas rêve de vivre au milieu des poissons. Mais ce n’est pas possible, bien sûr. Vraiment ?

Mon avis :

J’ai plusieurs fois vu cet album présenté comme un coup de coeur par ceux qui avaient eu l’occasion de le découvrir avant moi et j’ai compris pourquoi en le lisant.

Cet album singulier a un petit quelque chose dans l’écriture qui m’a fait penser à la réalisation de Wes Anderson sur ses films (Darjeling Limited, Grand Budapest Hotel, French Dispatch). C’est farfelu et pourtant profond à la fois. C’est plein de bonhommie et dramatique à la fois.

L’autrice néerlandaise nous propose de suivre la passion dévorante mais contrarié d’un petit garçon, puis jeune homme et homme, pour la mer. Nous suivons ses tentatives, le plus souvent ratées, pour entrer en symbiose avec elle mais c’est tout sauf naturel pour l’homme, donc vraiment pas facile. La succession de ses échecs prête à sourire mais émeut aussi tant on voit sa passion inébranlable. C’est beau de ne le voir jamais renoncer à son rêve.

Graphiquement, c’est un travail splendide de la part de l’illustratrice. J’ai retrouvé dans son trait et ses composition quelque chose du cinéma stop motion mais aussi du cinéma de Tati. Je n’ai donc pas été surprise d’apprendre ensuite qu’elle était elle-même réalisatrice et c’est d’ailleurs un vrai plus de pouvoir regarder grâce à un QR code à la fin du tome, le cour métrage qu’elle a réalisé en lien avec l’album. Il y a également une belle répétitivité des scènes et décors de bord de mer et l’univers marin vu à travers les yeux de Jonas fait rêver, notamment avec ces teintes bleu vert immersives.

Avec sa fin douce-amère particulièrement poétique, qui laisse même songeur, l’autrice a achevé de me convaincre qu’on avait là un très bel album. J’ai adoré, j’ai frôle le coup de coeur !

(Merci beaucoup à L’école des Loisirs pour leur confiance et cet envoi)

Titre : Lancelove – Le chevalier aux mille monstres

Auteurs : Carl Norac et Juliette Barbanègre

Editeur : L’École des Loisirs (Pastel)

Date de parution : 17 novembre 2021

Nombre de pages : 48

RésuméOyez, oyez, gentils lecteurs ! Vous vous apprêtez à écouter de vos deux oreilles attentives l’incroyable légende du chevalier Lancelove, qui pour impressionner la belle Laudine partit en quête du Chat-Ours. Mi-chat miours, cette créature est recherchée depuis des siècles. Accompagné de son infidèle destrier, Galopin de Pas-Marrant, Lancelove devra combattre mille monstres du Pays imaginaire et faire face à de terribles dangers… Vraiment ?

Mon avis :

Avec cet album qui revisite le conte chevaleresque avec un anti-héros et un humour grinçant à la Lewis Carroll, je pensais être en terrain conquis, malheureusement ce ne fut pas le cas…

Nous retrouvons, Lancelove, un bel âtre chevalier par excellence, qui a les chevilles bien enflées et la tête aussi. Se pensant irrésistible, il se lance dans la quête d’une créature chimérique pour convaincre la princesse à qui il fait la cour de l’épouser. Nous allons ainsi suivre ses aventures, tel Hercule et ses 12 travaux mais de façon bien plus sombre avec son ambiance médiévale tragique.

J’ai aimé le travail graphique de Juliette Barbanègre, sorte de mise en couleur des créatures fantastiques piochées au choix dans l’Enfer de Dante ou Berserk de Kentaro Miura (en moins gore bien sûr) mais quand même un peu effrayant et dérangeant. Cela fourmille de détails. C’est très coloré, très vivant. Une très belle revisite graphique qui donne envie de se plonger dans les pages.

En revanche, je suis moins fan de l’histoire. Si le principe de la quête à rallonge d’un héros antipathique au milieu de forêts et créatures étranges me plait, la façon de le raconter moins. C’est bien trop long, sans humour, sans rythme. Il y a trop de texte par rapport aux dessins et malheureusement ce n’est pas la première fois que je n’adhère par pleinement au travail de Carl Norac malgré ses bonnes idées, son style ne doit pas être fait pour moi.

Ainsi, malgré une bonne idée de départ, je n’ai pas été convaincue par cette revisite plus sombre et grinçante de la quête chevaleresque et j’en suis la première embêtée tant j’aurais aimé aimer.

(Merci beaucoup à L’école des Loisirs pour leur confiance et cet envoi)

Titre : Les mystères de l’univers


Auteurs : Jan Paul Schutten et Floor Rieder

Editeur : École des loisirs (Album)

Date de parution : 27 octobre 2021

Nombre de pages : 160

Résumé : Les auteurs du Mystère du corps humain relèvent un nouveau défi : nous initier aux splendeurs vertigineuses de l’Univers. Avec ses 523 infos époustouflantes, sa recette du cake aux myrtilles, sa photo de l’Univers bébé, ses blagues qui aident à comprendre ce qui est complexe et sérieux et ses dessins pour entrevoir l’invisible et rêver à l’infini, ce livre illustre la formule fameuse : « un mystère n’est pas quelque chose qu’on ne connaîtra jamais, c’est quelque chose qu’on n’en aura jamais fini de connaître. »

Comme si j’étais redevenue enfant, je me plais de plus en plus à lire et redécouvrir les documentaires pour la jeunesse, qui sont il faut l’avouer de beaux objets de qualité qui savent aller à l’essentiel.

Ici, le duo Jan Paul Schutten et Floor Rieder propose un très bel objet livre avec une couverture cartonnée et un dos toilé avec le titre marqué en doré et l’ensemble des tranches de l’ouvrage dorées également. L’illustrateur utilise un code couleur moderne fort séduisant autour de 4 teintes clés : le bleu nuit, le noir, le dorée et le blanc, ce qui donne un rendu sobre et classe à la fois.

Le temps de 5 chapitres les auteurs avec une infographie très actuelle proposent de faire découvrir aux jeunes de la façon la plus simple, ludique et complète à la fois, les connaissances que nous avons sur l’univers, le tout avec un ton bourré d’humour et peut-être une pointe de sarcasme parfois, ce que j’ai adoré.

Ainsi, on voyage d’abord dans le temps, puis on parcourt l’univers, avant de découvrir le travail d’Albert Einstein, de suivre les expériences absurdes et découvertes bizarres faites par des fous géniaux, et de terminer par un questionnement sur qui a bâti l’univers. C’est un tour d’horizon plus que complet avec des schémas simples à comprendre, des infos en veux-tu en voilà.

Cela peut sembler un peu lourd à lire mais parce que ça se picore plus que ça ne se dévore tant les 160 pages de cet ouvrage sont remplies de textes et informations sur le sujet. Personnellement, c’est comme ça que j’ai préféré le lire. En fan de SF, cette petite mise à jour de mes connaissances m’a beaucoup plu, notamment grâce au ton de Jan Paul Schutten et aux dessins de Floor Rieder qui sont tous deux amusants mais aussi sérieux tout à la fois. En s’adressant directement au lecteur avec humour et dérision pour décomplexifier les choses mais aussi donner le goût et la curiosité nécessaire, les auteurs créent une proximité bienvenue, qui change pour ce type d’ouvrage, c’est top !

Je suis donc ravie d’avoir pu recevoir ce très beau documentaire, aussi intéressant et riche que la couverture est clinquante et accrocheuse. C’est une très belle modernisation du documentaire scientifique.

(Merci beaucoup à L’école des Loisirs pour leur confiance et cet envoi)

10 commentaires sur “L’Automne à l’Ecole des Loisirs (2) : Nous sommes là / Le rêve de Jonas / Lancelove / Les mystères de l’univers

  1. Ton avis confirme mon impression sur la beauté de Nous sommes là que j’avais repéré sur ton post Instagram.
    Dommage que le ton ne soit pas plus rythmé ou drôle, mais je reste très intriguée par Lancelove. Quant aux deux autres ouvrages, ils pourraient tout à fait me plaire…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s