Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Les montagnes hallucinées de Gou Tanabe et H. P. Lovecraft

Titre : Les montagnes hallucinées

Auteurs : Gou Tanabe d’après un roman de H. P. Lovecraft

Éditeur vf : Ki-Oon (seinen)

Années de parution vf : 2018-2019

Nombre de tomes vf : 2 (série terminée)

Histoire : En 1931, une expédition de sauvetage découvre le campement en ruines du Pr Lake, parti explorer l’Antarctique quelques mois plus tôt. Son équipe de scientifiques avait envoyé un message annonçant une découverte extraordinaire avant de sombrer dans le silence… Sur place, des squelettes humains dépouillés de leur chair laissent imaginer les scènes d’horreur qui ont pu se dérouler. Plus perturbantes encore : les immenses montagnes noires aux pics acérés au pied desquelles le Pr Lake et ses compagnons ont rendu l’âme… Ces terres désolées semblent cacher de terribles secrets. Gare aux imprudents qui oseraient s’y aventurer !

Mon avis :

Tome 1

Grâce à Ki-Oon, j’ai la chance de pouvoir découvrir les écrits d’H.P. Lovecraft dans d’excellentes conditions avec une édition vraiment très belle dont la reliure en cuir souple n’est pas sans me rappeler ce que fait parfois Bragelonne dans ses rééditions de titres cultes. Le format un peu plus grand que la normale est parfait. L’impression est de qualité. Bref toutes les conditions étaient réunies pour que cet objet atterrisse chez moi.

Il faut dire que je ne connais l’univers de Lovecraft que de nom et de réputation, c’était donc une totale découverte pour moi. Dès les premières pages, j’ai été complètement happée par l’atmosphère froide et angoissante de l’histoire qui n’a pas été sans me rappeler celle de la série tv The Terror et des films Aliens et Prometheus. L’auteur bâti toute une ambiance ultra crédible qui dérive peu à peu vers l’horreur, c’est bluffant.

En effet, l’histoire est au début tout à fait banale si on peut dire, puisqu’on suit une équipe de chercheurs partis explorer l’Antarctique, une terre encore méconnue. Mais bien sûr rien ne va se passer comme prévu quand une partie de l’équipe va faire une découverte révolutionnaire et disparaître mystérieusement.

Les chapitres s’enchainent dans cette ambiance de recherche et de mystère, puis d’angoisse croissante. On tourne les pages à toute vitesse pour percer le mystère. Les plans de l’Antarctique sont saisissants de réalisme et en même temps on se sent basculer peu à peu dans une autre dimension avec des découvertes tellement extraordinaires qu’elles sont difficilement crédibles malgré le baratin scientifique pour nous y faire croire. L’ensemble est très bien construit, c’est cohérent et prenant.

Les dessins sont somptueux avec un côté très réaliste, un peu froid et effrayant qui colle parfaitement à l’ambiance. Je regrette juste que certaines planches ne soient pas encore plus grandes pour mieux voir les créatures.

Les montagnes hallucinées est une totale réussite pour moi. L’univers a totalement pris chez moi. J’ai aimé l’ambiance, j’ai aimé l’histoire, j’ai aimé les dessins. Mon seul regret est peut-être que les personnages ne sont pas du tout mis en avant dans l’histoire et que c’est le décor le vrai personnage principal. Je serai au rendez-vous pour la suit et j’ai envie de découvrir d’autres titres de Lovecraft.

Tome 2

Mon enthousiasme retombe un peu une fois refermé cet ultime tome de l’adaptation de la nouvelle de Lovecraft. Je n’ai toujours pas lu celle-ci donc je ne sais pas si les points qui m’ont chiffonné sont dus à l’oeuvre originelle ou à son adaptation, mais il est clair que je ne suis pas aussi conquise qu’au début.

Commençons par ce qui est directement imputable au mangaka : les dessins. Dans cette suite, j’ai souvent trouvé ceux-ci obscurs, brouillons et donc peu lisibles. Alors oui, par moment, ça contribue au mystère voire à l’horreur de l’oeuvre, mais vraiment j’ai trouvé ça désagréable. J’avais beaucoup m’escrimer à les regarder attentivement, beaucoup de planches me sont restées inaccessible et ne pas comprendre ce qu’on regarde est très désagréable.

Vient ensuite, les défauts dont je ne connais pas le géniteur. Il y a tout d’abord, le rythme que j’ai trouvé moins bon ici. On retombe dans une histoire plus classique avec son long flahback au milieu qui casse tout et apporte peu au rythme de l’histoire. D’ailleurs, soyons honnête le mystère qui est révélé ici, s’il n’est pas inintéressant, n’est pas passionnant non plus. C’était innovant sûrement à l’époque mais ça ne l’est plus. Du coup, je n’ai pas été soufflée ni emportée par l’histoire et je l’ai lue avec un certain recul et une certaine froideur à laquelle les dessins, je pense, ne sont pas étrangers. Leur manque de lisibilité et d’âme a dû jouer malheureusement.

Après, pour autant, je n’ai pas détesté ma lecture. J’en attendais sûrement trop. Je pensais être surprise et frissonner d’horreur. Ce ne fut juste pas le cas. Pourtant l’histoire de ses créatures est assez glaçante pour nous, humains. Elles ont une apparence qui ne peut que déranger notre appréhension du monde. Mais leur destin, lui, est inéluctable. Et si j’ai aimé suivre l’avancée de ces deux hommes partis en quête de réponse, la quête en question a manqué de souffle épique pour moi. On se retrouve ainsi, plus avec un récit des origines, qu’avec une vraie aventure haletante. Seules les dernières pages tentent de nous procurer ce sentiment mais comme les personnages ne sont pas vraiment développé, ça tombe à plat.

Je ne sais pas si tout ces défauts que je ressasse sont dus à l’oeuvre d’origine ou non, mais ça clairement fait baisser la qualité de ma lecture. Autant j’avais adoré l’ambiance fantastique et inquiétante du premier tome. Autant, ici, tout est trop classique et déjà vu pour moi, lectrice du XXIe siècle, pour que je m’immerge dans cette histoire. Je suis donc vraiment restée sur ma faim et les dessins n’ont pas aidé en cela. Je retiens tout de même une jolie peinture de l’Antarctique et surtout un très beau travail sur l’objet livre de la part de Ki-Oon.

Ma note : 15 / 20

Ce diaporama nécessite JavaScript.

11 commentaires sur “Les montagnes hallucinées de Gou Tanabe et H. P. Lovecraft

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s