Livres - Romance / Romance historique

La saga des Westcott de Mary Balogh

Couverture La saga des Westcott, tome 1 : Celui qui m'aimera

Titre : La saga des Westcott

Auteur : Mary Balogh

Éditeur vf : J’ai lu – Pour elle (Aventures & Passions)

Années de parution vf : Depuis 2018

Nombre de tomes vf : 1 (en cours)

Résumé du tome 1 : C’est un coup de tonnerre qui vient d’ébranler la famille Westcott : feu le comte était bigame, ce qui annule son mariage officiel. Et Anna, sa fille aînée qui végétait dans un orphelinat et que tout le monde prenait pour une obscure bâtarde, devient lady Anastasia Wescott, l’unique héritière d’une fortune colossale !
Évidemment, elle n’est pas taillée pour le rôle. Il faut l’aider, décide Avery, duc de Netherby dont la légendaire froideur va très vite fondre lorsqu’il entreprend de transformer Anna…

Mes avis :

Tome 1 : Celui qui m’aimera

Je suis une fan de Mary Balogh devant l’éternel, il me fallait donc me lancer dans cette nouvelle série qui a pour cadre une vaste famille d’aristocrates comme cela est souvent le cas dans mes sagas préférées. Dans ce premier tome, on retrouve le ton et la sensibilité de l’autrice ainsi que son piquant mais il m’a aussi manqué le petit truc en plus.

Nous voici donc partis pour suivre les aventures de la famille Westcott, des aristocrates, dont l’autrice a la bonne idée de nous livrer l’arbre généalogique avant même de commencer et heureusement. Nous les découvrons lors de la mort de l’un d’entre eux qui occasionne l’arrivée dans leur vie d’une femme qui va tous les bouleverser. En effet, le Comte de Riverdale qui vient de mourir avait une fille cachée, mais loin d’être une bâtarde, celle-ci se révèle être sa seule héritière légitime, bouleversant les rôles/places de chacun dans cette vaste famille. Nous nous retrouvons donc à assister avec eux à ces chamboulements soudains et à ainsi découvrir le caractère de chacun et il y a de quoi. En effet, c’est une famille avec 2 frères qui ont eu respectivement 4 et 1 enfants qui eux-même ont eu 11 enfants en tout, que nous allons suivre et ça va faire du bruit.

Comme je vous l’ai dit, l’arrivée d’Anna, la fille cachée qui a grandi dans un orphelinat, va bouleverser tout ce petit monde, privant d’héritage et de rang les anciens héritiers légitimes et propulsant un cousin qui ne le voulait pas comme héritier. On se retrouve donc au centre d’une vaste histoire de famille à laquelle bien sûr une jolie romance surprenante va venir s’ajouter.

Dans un premier temps, les femmes de la famille d’Anna décide de chercher à transformer la jeune femme pour en faire une Lady digne de ce nom mais elle va bien sûr refuser de se laisser faire sans rien dire. Anna est quelqu’un de fort, d’honnête et de droit. Elle a appris à s’affirmer et sait le montrer. Il faut bien ça pour affronter ses tantes et sa grand-mère qui malgré leur bienveillance sont dignes des fameuses matrones de l’Almack’s. Tout cela va être au coeur de l’intrigue de ce tome. Et c’est peut-être l’un des reproches que je ferais, cela prend trop de place dans l’histoire au détriment de la romance.

On sent très vite celle-ci poindre entre Anna et son cousin par alliance, Avery, un frêle dandy un brin snobinard. Celui-ci nous est dépeint sous des traits forts peu flatteurs au début, mais très vite on découvre que sous le masque se cache quelqu’un de droit et fragile. Avery a longtemps souffert de son apparence gringalette et il compense à l’âge adulte par une morgue toute aristocratique. Mais à côté de ça, même s’il le cache bien, la famille compte beaucoup pour lui et il est toujours prêt à aider les uns et les autres. C’est ce qui va le rapprocher sans qu’elle le sache d’Anna dont il va vite admirer la force de caractère. Pourtant, il aime les belles femmes, ce qu’elle n’est pas, mais sans se l’avouer il a su reconnaitre celle qui le complèterait.

Ainsi leur histoire est vraiment touchante parce que chacun va venir à l’aide de l’autre : Avery en aidant Anna dans sa quête d’indépendance et Anna aidant Avery à trouver ce qu’il lui manque dans sa vie si bien réglée. Malheureusement, j’ai trouvé la romance un peu trop souvent mise à l’écart au profit de ces sempiternelles histoires de famille. Je comprends que ce soit important d’introduire le personnage d’Anna et les bouleversements qu’elle occasionne ainsi que l’ensemble des membres de la famille concernés mais ça prend trop de place. Tout comme son éducation qui prend aussi trop de place ou son envie de se racheter auprès des autres. Certes, j’ai aimé les découvrir les uns les autres, en particulier la branche Alex / Elizabeth et je sens un vrai potentiel chez les fils de la tante Mildred, mais ça n’aurait pas dû être au détriment de la romance.

Ainsi malheureusement malgré un cadre fort plaisant avec une famille très prometteuse, ce premier tome souffre de ce qui arrive souvent aux tomes d’introduction à savoir une histoire écrasée par la présentation de l’univers de la saga. C’est fort dommage parce que j’ai beaucoup aimé l’originalité et la personnalité des héros que ce soit l’héroïne ancienne institutrice d’orphelinat ou le héros adepte d’arts martiaux au physique atypique. Je retiendrai donc le côté prometteur de ce premier tome et je suis dans l’attente de bien plus pour la suite.

Ma note : 15 / 20

11 commentaires sur “La saga des Westcott de Mary Balogh

      1. De rien 🙂
        Non je ne connaissais pas du tout ! Ni la saga, ni l’auteure.
        Mais ton avis me donne envie d’essayer, au moins pour voir, même si je crains d’être un peu déçue, j’aime bien quand il y a un minimum d’action ou d’aventure ^^

        Aimé par 1 personne

      2. Hum ça peut être bien aussi 😊
        Mais c’est qu’en fait je suis à la recherche d’un bon livre de romance/historique/pourquoi pas steampunk/dans le même genre que Gail Carriger / mais pas un titre de Gail Carriger … tu vois le genre ? Sauf que je trouve pas 😆

        Aimé par 1 personne

      3. Ah, le protectorat de l’ombrelle, c’est ça ? J’avoue que je ne lis presque pas de Stempunk, donc c’est dur pour moi de t’aider, désolée…
        Peut-être que les Enquêtes de Francesca Cahill pourraient t’intéresser, mais c’est plus romance/policier/historique ^^

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s