Livres - Classique

Le Fantôme locataire d’Henry James

Titre : Le Fantôme locataire

Auteur : Henry James

Éditeur vf : Folio 2€

Année de parution vf : 2014

Nombre de pages : 116

Histoire : Qu’une maison puisse être hantée, c’est une affaire entendue. Mais la ferme du capitaine Diamond n’est pas seulement hantée, mais bien louée, moyennant monnaie sonnante et trébuchante, par le fantôme de sa propre fille! Que s’est-il vraiment passé lors de la mort mystérieuse de la jeune femme, survenue après une violente dispute avec son père? Pourquoi son corps n’a-t-il jamais été retrouvé? Dans ces deux étranges histoires de revenants, Henry James nous fait tour à tour sourire et frissonner.

Mon avis :

Je poursuis mes découvertes/redécouvertes d’auteurs grâce à leurs nouvelles parues chez nous. C’est cette fois au tour d‘Henry James, célèbre romancier américain/anglais du tournant du XIXe au XXe siècle, qui aimait croquer de manière grinçante sa société. Il aime parler de l’opposition entre la vieille Europe et la jeune Amérique, du puritanisme et de l’innocence. Dans ce petit livre, ce sont deux nouvelles qui nous permettent de découvrir son style : Histoires singulière de quelques vieux habits (1868) et Le fantôme locataire (1876).

J’ai aimé chacune de ces deux nouvelles aussi bien pour le fond que pour la forme. Henry James a une plume très agréable à lire. Il tourne ses phrases à l’ancienne et en même temps il n’en fait pas trop, du coup ça reste agréable à lire même 150 ans plus tard. De plus, il a le chic pour sortir au détour d’un paragraphe la phrase qui fait mouche et où l’on sent bien la critique qu’il souhaitait partager avec nous.

« Si j’avais été catholique, j’aurais pu me faire moine et passer le reste de ma vie à jeûner et à prier. Mais cela n’est pas un châtiment : c’est une dérobade. J’aurais pu me faire sauter la cervelle – j’aurais pu devenir fou. Mais je n’ai pas voulu faire ni l’un ni l’autre. J’ai simplement voulu faire face, subir les conséquences. Comme je l’ai dit, elles sont horribles ! Je les subis un certain jour quatre fois dans l’année. Cela fait vingt ans que ça dure et cela durera tant que je vivrai. C’est mon occupation, c’est mon métier. »

Dans sa première nouvelle : Histoires singulière de quelques vieux habits (1868), il raconte comment deux soeurs vont « se disputer » le même homme que l’une va épouser au détriment de l’autre. Cette dernière pense un jour avoir trouvé sa vengeance mais cela va se retourner contre elle. J’ai trouvé cette nouvelle très vivante. On accroche rapidement aux personnages et surtout à ce qui leur arrive. Et la chute de l’histoire est parfaitement trouvée, rappelant un peu celles de certains contes pour enfants comme Barbe Bleue.

Avec la seconde nouvelle Le fantôme locataire (1876), on change d’atmosphère pour s’approcher plus du « vrai » fantastique. On y suit un jeune homme qui se retrouve fasciné par une maison de son village qui semble hantée selon les dires des gens. Il va donc mener sa petite enquête et tomber sur une histoire de famille assez triste. Là aussi, j’ai beaucoup aimé la chute de l’histoire qui est assez terrible.

En conclusion : Ces deux nouvelles furent donc un vrai bonheur à lire pour moi. Henry James a une plume certes un peu datée mais simple qui fait que j’ai beaucoup aimé le lire. Ces récits sont rythmés et en peu de pages on s’attache à l’histoire et aux personnages. Le petit air de contes cruels que prennent ses histoires m’a plu. Je poursuivrai bientôt avec d’autres titres plus longs de l’auteur.

Ma note : 15 / 20

8 commentaires sur “Le Fantôme locataire d’Henry James

    1. Oui, c’est la collection de nouvelles de Folio, c’est vraiment intéressant pour faire des découvertes à ce prix-là, surtout que t’as encore la réduction des 5% dessus selon les librairies 😉
      T’as aussi Librio après qui a sorti une nouvelle version de ses classiques à 2€ aussi avec de nouvelles couvertures très sympa et des étayages pour les collégiens/lycéens. J’en avais présenté quelques uns dans mon avant-dernier book haul. Aussi un bon moyen de lire des classiques à petits prix 😉

      Aimé par 1 personne

    1. A ta place, même si je craignais un peu le thème, je me lancerai c’est peu de pages et peu de sous dépensés si jamais tu n’accroches pas 😉
      Après si c’est le fantastique qui te gêne, c’est quand même soft, on est au XIXe siècle quand même ^^’

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s