Livres - Beaux-Livres / Arts

Les beaux livres Ghibli #3 : Porco Rosso

Troisième rendez-vous de cette nouvelle rubrique sur le blog. Depuis quelques mois, je me suis mise à collection les Art of tirés des films du studio Ghibli et j’ai envie de vous les présenter, car ce sont de beaux objets qu’en tant que fan je suis ravie de posséder.

Pendant le mois à venir, je vous présenterai chaque lundi les quatre premiers que j’ai acquis, en vous montrant photos à l’appui les particularités de chacun, pour peut-être vous donner à vous aussi envie de les acheter.

Petites particularités cependant j’achète en priorité les versions américaines qui sont reliées (hardback) contrairement aux française qui ne sont que brochées, et si un titre est disponible dans une langue, il ne l’est pas toujours dans l’autre.

Au programme, vous avez eu et aurez :

Titre : Porco Rosso

Auteur : Hayao Miyazaki

Éditeur us : Viz Media

Année de parution us : 2005

Nombre de pages : 208

Prix : 34.99$

Histoire du film : Ancien combattant de la Première Guerre mondiale, Marco doit à une mystérieuse malédiction d’avoir troqué sa tête d’humain contre un groin de cochon. Il n’en continue pas moins de piloter son avion de combat et s’acharne contre les pirates de l’air qui terrorisent l’Italie. Sa seule consolation sur cette terre est d’aller boire un verre chez Gina, une tenancière d’hôtel qui l’a connu lorsqu’il avait visage humain.
Les pirates se donnent pour chef le bellâtre Curtis et parviennent à mettre Marco en échec. Plus grave encore, l’appareil du pilote porcin est endommagé.
A Milan, où Marco tente de faire réparer son engin, une petite fille débrouillarde et experte en mécanique vole à son secours…

——————————————————————

Mon avis :

Comme lundi dernier, je vous présente aussi aujourd’hui un véritable « Art of » des studios Ghibli et j’ai aussi choisi l’un de mes préférés : Porco Rosso, mon premier film d’animation de Miyazaki et coup de coeur immédiat. Comme l’ensemble des livres de cette collection chez Viz, il se présente avec une belle couverture rigide, sans jaquette, avec une scène clé du film sobrement au centre. Le volume est un peu moins épais que les précédents mais le papier reste de qualité et je sens que lui aussi vieillira bien. La petite particularité de cette « Art of » sera la belle part accordée aux engins du film.

Comme dans les autres, on y retrouve différents croquis préparatoires aussi bien des personnages que des avions et décors. Petit bonus, nous avons droit à une courte bande-dessinée avec l’histoire originale. Il y a cependant un peu moins d’images et de commentaires que dans les autres mais ça reste un ouvrage très intéressant à découvrir qui fera le bonheur des fans du film avec ces illustrations grand format et reproductions de qualité.

Présentation :

  • Partie 1 : L’histoire à l’origine du film

L’ouvrage s’ouvre sur 20 pages expliquant les origines du film réalisé par Miyazaki. De nombreux textes accompagnent les différents documents : bande-dessinée, aquarelles, storyboard,  croquis couleur et noir & blanc de personnages et lieux clés, un petit régal pour les yeux et plein d’informations intéressantes permettant de voir le film différemment.

Bonus : la bande-dessinée dont il est question ici est intégralement reproduite et traduite à la fin de l’ouvrage.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Partie 2 : Les images du film

Cette fois, les concepteurs de l’artbook ont partagé ce long chapitre de 90 pages en trois parties concernant les images du film avec : les personnages, les avions et les décors. J’ai beaucoup aimé cette particularité ici qui apportait un vrai plus puisque chaque partie est précédée d’un petit texte explicatif en plus des détails accompagnant les différentes illustrations.

La partie sur les personnages n’oublie personne, du héros aux personnages plus discrets dans l’histoire. Le schéma est simple, nous avons d’abord une pleine page (ou une pleine double page) introduisant le personnage, puis dans les pages suivantes ont le voit dans des situations clés du film avec parfois quelques croquis de la collection du réalisateur, le tout accompagné de commentaires expliquant sa genèse. Les pages consacrées à Gina sont particulièrement belles.

La partie consacrée aux avions est aussi riche en information pour quelqu’un comme moi qui n’y connais rien. On nous présente chaque modèle et ses caractéristiques accompagné d’images issues du film et des croquis de Miyazaki. L’alternance des supports m’a vraiment plu.

Dans la dernière partie consacrée aux lieux et décors est malheureusement plus courte et contient moins de textes, ce que je regrette. De plus, ce sont seulement des screenshots du film, j’aurais bien aimé quelques croquis ou aquarelles.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Partie 3 : Bonus

1e bonus : Pour terminer ce gros morceaux avec les images du film, les concepteurs ont eu la bonne idée d’insérer les images que Miyazaki a imaginé pour coller à la musique du générique de fin. Une grosse bouffée de nostalgie !

2e bonus : Comme souvent, nous avons aussi droit aux affiches promotionnelles du film mais aussi aux images d’un petit spot publicitaire ^^

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Partie 4 : Le script du film

Comme dans les autres, cette dernière partie ne m’intéresse pas beaucoup avec ses 50 pages retranscrivant le script du film. Seule petite nouveauté ici, une capture d’image accompagne chaque moment du film dont il est question à côté que ce soit avec les paroles des personnages où la description de ce qu’il se passe à l’écran, du coup c’est bien plus facile de se repérer à l’intérieur.

En conclusion :

L’ouvrage est peut-être un peu plus fin que les autres mais j’en ai beaucoup aimé la construction qui met bien en avant les éléments importants du film. De plus, soyons franche, toutes ces illustrations jouent à fond sur ma nostalgie du film et ne me donnent qu’une envie, le re-regarder. A tous les fans de Porco Rosso, cet artbook est fait pour vous !

Je vous laisse avec cette vidéo vous montrant en image à quoi ressemble l’ouvrage ^^

22 commentaires sur “Les beaux livres Ghibli #3 : Porco Rosso

    1. Je comprends qu’on n’en parle pas forcément, ce n’est pas une chronique facile à faire, on passe plus de temps à présenter le livre qu’autre chose (en tout cas, moi je ne sais pas faire autrement ><), mais merci 🙂

      J'aime

  1. Je pense que j’arriverai jamais à sauter le pas
    Il faudrait qu’on me les offre lol
    par contre je te rassure j’ai bien vu mes Miyzaki, y compris celui là
    rhhhaaaa ça donne envie et de revoir les films ❤
    J'adore les vidéos que tu as trouvé et jointe elles sont top

    Aimé par 1 personne

    1. Ouais, c’est très sympa que les gens filment comme ça leurs bouquins ^^
      Moi aussi au début, je me les suis faits offrir et puis j’ai craqué et commencé à compléter lol
      A raison d’un de temps en temps, ça passe, surtout qu’on peut les trouver assez facilement à une vingtaine d’euros sur Amazon 😉

      Aimé par 1 personne

  2. C’est le tout premier Ghibli que j’ai vu… c’était au tout début des années 90. C’était le premier qui perçait le marché français. J’avais été éblouie et Porco Rosso reste profondément ancré dans mon coeur. Il s’en dégage une atmosphère de mélancolie heureuse que j’aime par dessus tout.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s