Séries Tv - Films

[Film] Les Enchainés d’Alfred Hitchcock

Titre : Les enchaînés (Notorious)

Réalisateur : Alfred Hitchcock

Scénariste : Ben Hecht

Année :1946

Pays : États-Unis

Durée : 1 h 41

Genre : Drame • Romance

Avec : Cary Grant, Ingrid Bergman, Claude Rains…

Histoire : Alicia, fille d’un espion nazi, mène une vie dépravée. Devlin lui propose de travailler pour les Etats-Unis afin de réhabiliter son nom. Elle épouse donc un ancien ami de son père afin de l’espionner. Devlin et elle s’aiment sans oser se l’avouer, attendant chacun que l’autre fasse le premier pas. Lorsque le rôle qu’elle tient est découvert, son mari décide de l’empoisonner.

(Cliquez sur l’image pour lire la Chronique de Maggie )

Mon avis :

Toujours dans le cadre de mes visionnages communs avec Maggie de 1001 classiques, je poursuis ma découverte des Hitchcock des années 40.

Ce nouvel Hitchcock peut sembler un peu classique et loin de l’originalité de ces films suivants, malgré un rythme assez lent, j’ai beaucoup aimé la construction de l’intrigue toute en tension de cette romance mêlée à un thriller des plus actuels à l’époque. On suit une jeune femme dont le père était un espion nazi et qui pour montrer patte blanche et se refaire une réputation vierge doit épouser l’un des amis de ce dernier afin de l’espionner pour le gouvernement américain.

Honnêtement dans les premières minutes, lorsqu’on rencontre l’héroïne, Alicia (Ingrid Bergman), je n’étais pas des plus convaincues. Une femme à la vie dépravée et qui aime boire n’a jamais été un atout charme pour moi. Cependant, sa rencontre avec un agent américain, Devlin (Cary Grant) change tout et de leur rapprochement né quelque chose d’aussi fort qu’indéfinissable. J’ai beaucoup aimé les voir développer une vraie attirance puis des sentiments l’un pour l’autre alors même qu’ils ne le souhaitent pas. Hitchcock joue à merveille sur les non-dits, les regards lourds de sens, les petits gestes tout sauf anodins, notamment grâce à de nombreux jeux de cadrages, travelings et autres plans rapprochés.

En plus de cette romance naissante, nous allons vite découvrir une autre histoire dans le film qui va venir la contrarier. Celle d’une fille qui veut se racheter de la conduite de son père. Cela va ainsi faire naitre et monter progressivement une tension intenable. Devlin et Alicia ne pouvant s’avouer leurs sentiments de peur de tout faire capoter cette mission de la première importance. Leur jeu de chat et de souris est cependant parfaitement capté par le spectateur grâce à différents plans choisis par le réalisateur, notamment avec ses ralentis, gros plans et autres effets de styles. C’est du grand art et dans la dernière partie, le mélange avec le drame qui se joue concernant la mission d’Alicia est saisissant. Au passage, les missions d’espionne de l’héroïne s’entremêlent peu à peu à la romance et font passer Alicia de personnage secondaire à personnage phare du film. J’ai beaucoup aimé la mise en avant de ce personnage féminin fort, même si on veut la présenter comme quelqu’un de hautement influençable, moi je ne lis pas ses décisions ainsi. Elle a un but et elle fait tout pour l’atteindre quitte à se détruire, c’est terrible mais très fort. L’ambiance voulue pour cette histoire est vraiment très bien mise en scène, rendant le film de plus en plus captivant à voir au fil du temps.

Pour tenir la distance dans ce type de production, il faut des acteurs impeccables et avec Cary Grant ainsi qu’Ingrid Bergman, Hitchcock a décroché le gros lot. J’ai trouvé ces derniers très juste. Le premier crève l’écran. La seconde met un peu plus de temps mais est saisissante dans les derniers moments. Claude Rains, qui joue son époux, qui finit bien par se rendre compte de quelque chose est aussi parfait dans son rôle d’homme manipulé par les femmes de sa vie. Non, vraiment les acteurs sont top.

En conclusion, j’ai encore fait une belle découverte avec cet Hitchcock méconnu pour moi. L’histoire n’est certes pas originale mais les acteurs sont très bons, l’intrigue, qui est un peu lente au début, devient immersive petit à petit et la réalisation est superbe, avec de vrais choix artistiques qui donnent des plans mémorables. J’espère que ma prochaine découverte me plaira tout autant.

Ma note : 15 / 20

♦ Pour retrouver l’avis de Maggie avec qui j’ai fait ce visionnage en commun, rendez-vous → ICI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s