Livres - Jeunesse / Young Adult

Le parfum des grandes vacances de Thibault Prugne

Titre : Le parfum des grandes vacances

Auteur : Thibault Prugne

Éditeur : Margot

Année de parution : 2019

Nombre de pages : 33

Histoire : Je me souviens de sa cabane qui flottait dans les champs comme un phare sur l’océan ; des feuilles du vieux frêne scintillant au soleil, de l’odeur du linge qui séchait au fond du jardin, du bourdonnement des abeilles et du chant des mésanges.
Pépé Léon faisait partie de ces gens qui aimeraient que rien ne change jamais. Qui ne veulent pas refaire le monde, juste vivre au milieu et l’écouter respirer.
Je m’appelle Louise et ceci est mon histoire.
Le parfum des grandes vacances est une ode à la nature, une invitation à la regarder, à l’écouter ; à profiter des petits bonheurs simples. À travers cette histoire mélancolique basée sur le souvenir, l’auteur a également souhaité créer un contraste entre une période sombre de l’Histoire – la guerre – et l’insouciance de l’enfance et de la nature. L’été comme un moment suspendu, une bulle où tout est beau, paisible.
« À cet instant, je ne savais pas si je devais en vouloir à pépé Léon ou le remercier de m’avoir fait oublier l’époque dans laquelle nous vivions. »

Mon avis :

Je connais déjà un peu le travail de Thibault Prugne grâce aux albums Le Souffleur de rêves et Le Dompteur de ventj’ai beaucoup aimé son dessin mais surtout l’ambiance qui s’en dégage et son attachement à nos traditions passées. Alors quand j’ai vu que cette année, il proposait un album très grand format au parfum du passé, je n’ai pu que craquer.

Dans ce superbe album de 33 pages, l’auteur-illustrateur nous conte la merveilleuse et triste histoire de Louise, qui part vivre quelques temps avec son grand-père parce que sa mère qui doit travailler ne peut pas s’occuper d’elle. Elle découvre auprès de cet amoureux de la nature, la magie de la campagne, mais quelque chose d’effroyable les guette.

Comme dans ses autres albums, Thibault Prugne rend hommage à notre passé, à celui de nos campagnes d’autrefois. On y découvre une nature luxuriante et enchanteresse où les herbes folles des champs cachent une faune éclectique et chaleureuse. Les découvrir à travers le regard émerveillé de la petite Louise ne peut que rendre cette nature encore plus belle à nos yeux à nous lecteurs. J’ai retrouvé ici la même petite touche que celle qu’avait eu Pagnol en son temps pour parler de la Provence, sauf que Thibault Prugne le fait en image et avec un espace bien plus restreint pour le texte. Le résultat est cependant magique !

La relation qui se noue entre la petite et son grand-père est touchante. Le récit de son premier amour est mignon tout plein. Mais surtout la nostalgie qui s’empare de nous en lisant les souvenirs de cette enfant m’a transportée. Je ne parlerai pas de la fin, si ce n’est pour dire qu’elle m’a surprise et qu’elle contribue grandement à la qualité de l’oeuvre et à son message. L’auteur savait où il allait depuis le début, c’était malin.

Si comme moi, vous êtes fans de beaux dessins, n’hésitez pas ici, c’est un régal pour les yeux. Le trait doux et poétique du dessinateur se fait sentir à chaque page. Le camaïeu de jaune, vert, bleu, rouge est sublime. On a envie de plonger nous aussi dans cette nature, d’en sentir les doux parfums et d’en entendre les nombreux bruits.

Pour conclure, cet album est comme je le pressentais un gros coup de coeur. Décidément voilà un auteur-illustrateur qu’il me plaît à suivre. Il me touche aussi bien par ses dessins que ses histoires qui ont leur style propre, celui d’une nostalgie d’un passé malheureusement révolu. Amateur de beaux livres, Thibault Prugne vous attend !

Ma note : 18 / 20

9 commentaires sur “Le parfum des grandes vacances de Thibault Prugne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s