Livres - Science-Fiction

Les affinités de Robert Charles Wilson

couv73353227

Titre : Les affinités

Auteur : Robert Charles Wilson

Editeur vf : Denoël (Lunes d’encre)

Année de sortie vf : 2016

Résumé : Adam Fisk s’est installé à Toronto pour suivre des études de graphisme que lui finance sa grand-mère. Là, il s’est inscrit à un programme payant pour déterminer à laquelle des vingt-deux Affinités il appartient. Adam est un Tau, une des cinq plus importantes de ces nouvelles familles sociales théorisées par le chercheur Meir Klein. Quand la grand-mère d’Adam, diminuée par une attaque, est placée dans une maison de retraite, le jeune homme n’a plus les moyens de suivre ses études. Mais être un Tau confère des avantages qu’il va vite découvrir : travail rémunérateur, opportunités sexuelles, vie sociale pleine et satisfaisante. Tout est trop beau, trop facile. Tout va très vite pour Adam… et il en est de même pour le reste du monde, car le modèle social des Affinités est en train de s’imposer. Malheureusement, dans l’histoire de l’Humanité, aucun changement radical ne s’est fait sans violence.

Mon avis :

Avec R.C Wilson les romans se suivent et ne se ressemblent pas. J’avais beaucoup aimé mes premières lectures de lui : la trilogie de Spin, Les Chronolithes, Mysterium ; mais moins aimé son dernier titre : Les derniers jours du paradis. Malheureusement Les affinités se classe dans cette dernière catégorie. C’est vraiment dommage parce que le concept est vraiment intéressant et le personnage, Adam, est intéressant à suivre mais le roman laisse un énorme sentiment d’inachevé.

L’idée de Wilson de parler du futur des réseaux sociaux, des conséquences de leur développement à outrances à travers le système des Affinités, est bien vu. Le traitement en plus est vraiment réaliste et crédible, mais Wilson ne va pas assez loin. Pendant les trois cents et quelques pages du roman, il se contente de survoler son sujet sans jamais vraiment le creuser une seule fois. On est plongé direct dans ce nouveau monde où le projet Affinité existe déjà. Au début, il n’est que peu présent, puis au fil des bonds dans le temps, on le découvre au contraire omniprésent dans la vie de chacun mais on ne perçoit pas du tout comment une telle chose est possible. En suivant l’histoire du point de vue d’Adam, cela rend l’histoire immersive et en même temps on perd tout le côté analytique dont on aurait besoin. On ne voit pas les Affinités prendre de l’ampleur, on constate juste le résultat. Les bonds dans le temps n’aident pas non plus, on a l’impression de passer d’une situation à une autre sans que le lien ait été fait. C’est presque comme si l’auteur avait écrit plusieurs nouvelles sur l’univers des Affinités avec Adam comme héros et les avait réunies ici. Le tout manque de liant, et surtout de profondeur. On ne suit au final vraiment qu’une des 22 affinités et on entend à peine parler d’une autre, ce qui rend la lecture très frustrante. Un autre auteur aurait pris le temps de développer son univers, il se serait peut-être un peu moins appesanti sur la vie d’Adam mais au moins on aurait eu un univers plus consistant à se mettre sous la dent.

En tout cas, cela reste une nouvelle déception pour ma part avec un titre récent de Wilson, je vais peut-être reprendre ses anciens ouvrages ^^

Ma note : 10 / 20

Publicités

Un commentaire sur “Les affinités de Robert Charles Wilson

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s