Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Le pacte des Yôkai de Yuki Midorikawa

Titre : Le pacte des Yôkai

Auteur : Yuki Midorikawa

Editeur vf : Delcourt

Années de parution vf : Depuis 2008

Nombre de tomes vf : 19 (en cours)

Histoire : Orphelin, adolescent solitaire, Natsume voit des yôkai depuis tout petit. Son existence qui n’avait rien d’ordinaire le devient encore moins lorsque les yôkai se mettent à le traquer sans relâche et qu’il hérite d’un étrange carnet qui lui permet non seulement de commander aux yôkai mais d’avoir droit de vie et de mort sur eux, de quoi susciter bien des convoitises…

Mon avis :

Tome 1

Le Pacte des Yokai est l’un de ses titres que j’ai testé lors de sa sortie, en 2008, mais auquel je n’avais pas adhéré à l’époque. Comme je l’ai dit la semaine passée pour Mokke, étant devenue plus sensible au folklore et au fantastique japonais, j’ai eu envie d’explorer le genre et ce titre malgré sa parution française compliquée est revenu à mon esprit pour une seconde chance.

On retrouve dès ce premier tome pas mal de points communs entre Le Pacte des Yokai et Le Cortège des Cent Démons. Les deux autrices évoquent des adolescents qui ont hérité leurs pouvoirs de membres de leur famille disparus. Tous deux se trouvent rapidement un ange gardien dont on ne sait s’il veut vraiment les aider ou profiter d’eux. Les deux mangakas utilisent aussi une bonne dose d’humour dans cet univers rempli de yokai mais dans un cadre un peu désenchanté et les chapitres sont souvent des petites histoires auto-conclusives.

Après cette revue des points communs, passons aux différences. Si Le Cortège des Cent Démons fut un coup de coeur, ce n’est pas le cas du Pacte des Yokai même si je lui reconnais des qualités certaines. J’ai déjà trouvé les dessins bien moins marquants. Ils ont leur propre personnalités mais il leur manque la beauté poétique d’Ichiko Ima, ceux de Yuki Midorikawa ont un côté plus brouillon et fouillis qui peut les rendre malaisés à lire. L’ambiance même si elle est similaire m’a moins emportée aussi. Je la trouve plus pessimiste ici et ça plombe un peu le moral. De la même façon, la personnalité du héros est moins solaire, moins attachante que le héros du Cortège. Par contre, j’ai trouvé son acolyte, maitre Griffou particulièrement réussi. Pour finir, je trouve les histoires beaucoup moins bouleversantes, plus prétextes, que celles du Cortège qui m’ont bien souvent touchée et arraché quelques larmes. Ici, les yokai sont plus en retrait, c’est le héros, lycéen mal dans sa peau, qui est plus mis en avant et ça s’en ressent.

J’ai donc déjà ressenti à la lecture de ce premier tome une certaine forme de lassitude face aux histoires. Le fait que l’autrice soit très bavarde dans sa narration n’a pas vraiment aidé, non plus. Ça donne des planches très denses à lire et à contempler. Après le titre n’est pas dénué d’intérêt, c’est intéressant de percevoir que l’on va nous parler de l’évolution de ce héros renfermé. C’est intéressant aussi de voir tout le bestiaire mis en place et la relation entre le jeune lycée et maître Griffou est pleine d’humour. Mais il m’a manqué le petit truc en plus pour me donner envie de vraiment me lancer dans la série comme ça avait été le cas pour le Cortège.

Ma note : 14 / 20

8 commentaires sur “Le pacte des Yôkai de Yuki Midorikawa

  1. Les premiers tomes peuvent donner cette impression mais ça s’améliore beaucoup par la suite. Les dessins sont mieux maîtrisés, les textes plus épurés et les histoires ne se déroulent plus sur un chapitre mais sur plusieurs, ce qui permet un meilleur développement de l’histoire et des personnages. Quant à Natsume, il est très renfermé au début mais comme tout héro, il évolue, se constitue un petit groupe d’amis fidèles et d’autres problématiques prennent alors place. Bref, même si ce premier tome ne t’a pas convaincu, j’espère que tu pousseras un peu ><

    Aimé par 2 personnes

      1. Pourvu que je n’ai pas relevé la barre trop haute avec mon commentaire 😂

        Ils ne sont pas évident a trouver malheureusement…

        Pas de soucis ! Après c’est une de mes sagas préférés donc je ne suis peut-être pas super objective mais je trouve vraiment qu’il y a une amélioration ><

        Aimé par 1 personne

  2. C’est dommage pour ce premier tome… Je ne connais pas du tout Le Cortège des Cent Démons, donc c’est vrai que je ne peux pas trop faire de comparaisons
    Comme c’est dit plus haut, Nastume va évoluer, et il va être de plus en plus intéressant, mais c’est vrai qu’au début, je n’avais pas plus accrocher au personnage ^-^’ mais ça s’améliore
    Faudrait que je me lance dans le manga, parce que l’anime ne fait pas tout x) En tout cas merci pour ta chronique 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci, c’est gentil de confirmer l’avis de Pauline, ça me donne envie du coup, mais je n’ai plus les tomes sous la main snif
      En tout cas, si t’aimes le Pace des yokaï, je t’invite à découvrir le Cortège ! (oui argent, porte-monnaie, banque, tout ça xD)

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s