Livres - Romance

Trois amis de Loretta Chase

Titre : Trois amis

Auteur : Loretta Chase

Éditeur vf : J’ai Lu – Pour elle (Aventures et passions)

Années de parution vf : Depuis 2018

Nombre de tomes vf : 2 (en cours)

Résumé du tome 1 : Ripley, Ashmont, Blackwood, trois ducs, trois copains, trois libertins notoires, et Ashmont s’apprête à mettre un terme à des années de grisante liberté pour épouser l’ennuyeuse lady Olympia. Mais juste avant la cérémonie, Ripley tombe sur la promise qui, empêtrée dans sa belle robe blanche, s’enfuit par la fenêtre ! Au départ, il veut juste raisonner cette insensée et, de péripétie en déboires, les voici lancés sur les routes d’Angleterre, deux ducs à leurs trousses. Et si Ripley ne sait pas encore comment finira cette scandaleuse aventure, il s’aperçoit vite que l’intrépide Olympia, loin de l’ennuyer, éveille en lui des désirs, certes condamnables, mais ô combien délicieux…

Mes avis :

Tome 1 : Le preux chevalier

Après plusieurs déceptions côté romances historiques, je désespérais un peu de retrouver un roman qui me passionnerait de bout en bout, me ferait rire et frissonner à la fois. Ce fut heureusement le cas avec le premier tome de cette saga qui s’annonce fort prometteuse.

Loretta Chase a ici la bonne idée de mettre en scène trois amis, trois noceurs mais surtout trois ducs fauteurs de troubles qui aiment tant défrayer la chronique que tout le monde les connait sous le nom des « Dits-Grâces ». Nous les rencontrons au détour des noces de l’un d’entre eux, peut-être celui qui est le plus fantasque, le Duc d’Ashmont. Mais rien ne va se passer comme prévu et ce n’est pas lui que nous allons suivre mais sa fiancée en fuite et son meilleur ami, Ripley, qui s’est mis en tête de veiller sur elle.

Autant vous dire que dès les premiers instants, j’ai su que ce titre serait pour moi. J’ai d’emblée été emportée par la douce folie qui s’était emparée de lady Olympia, la fameuse fiancée fugueuse. Je l’ai trouvée drôle, pétillante, pleine de bon sens et avec un caractère digne des meilleures matrones. Elle a une poigne d’enfer et il fallait bien ça face à nos trois phénomènes. Olympia est une jeune femme, qui a malheureusement trop longtemps fait tapisserie parce qu’elle est intelligente et passionnée par les livres et leur classement. Cependant, c’est pour son caractère et sa poigne qu’elle va se faire remarquer et apprécier ici, ce que j’ai adoré. Ashmont la découvre après qu’elle l’ait sauvé et grondé tout en même temps. Quant à Ripley, c’est en la voyant se sauver et en essayant de la raisonner qu’il se met à se rappeler d’elle et qu’il se retrouve vite sous son charme. Et je dois dire que Loretta Chase a frappé un grand coup avec cette héroïne tellement proche de mon idéal de personnage féminin.

Mais ce n’est pas le seul point positif de cette lecture. J’ai également adoré découvrir nos trois amis dits libertins. Ce sont en fait de joyeux lurons qui malgré leur âge se comportent toujours comme de grands enfants et qui n’en loupent pas une : femme, alcool, bagarre, farces, tout est bon pour se faire remarquer. Cependant comme on le découvre au fil des pages, cette solide amitié et ces frasques qu’ils entretiennent sont le résultat d’une enfance déplorable qui a laissé des séquelles en chacun. J’ai beaucoup aimé suivre un trio d’amis aussi proches. Je les ai trouvé drôles et piquants. J’ai aimé ce côté homme-enfant chez chacun, tout en les voyant grandir et mûrir.

Le mélange entre ces trois énergumène et la forte Olympia a donné naissance à une aventure folle, piquante, drôle et terriblement touchante. L’histoire démarre à 100 à l’heure. L’alchimie entre elle et Ripley est de suite palpable, surtout de la part de ce dernier. Leurs aventures les amènent toujours plus loin dans la loufoquerie entre l’escalade d’un mur, une bagarre pour un chien, une chute dans un terrier de lapin, une rencontre avec un tante très haute en couleur, une chute en fauteuil roulant et j’en passe. C’est vif, piquant, dynamique, drôle et tendre. Au fil de leurs aventures, ils se rapprochent et se découvrent, chacun en venant à apprécier les qualités de l’autre derrière le voile poli de la bonne société, et bien sûr le tout sous le regard de la Tante de Ripley qui est comme une mère pour les garçons.

La romance entre les deux héros est parfaite selon moi. Elle rassemble tout ce que j’aime : échange de piques, désir palpable, sensualité à fleur de peau, moments drôlatiques, etc. Le fait que cela ait lieu dans un cadre quasiment familial, avec ces trois amis qui sont comme des frères et cette tante qui est comme une mère, m’a fait penser à ces comédies familiales que j’aime tant, comme les Malory ou les Bridgerton pour ne citer qu’eux. De plus, cela augure forcément d’autres tomes dans la même veine, puisqu’il va falloir qu’Ashmont se retrouve quelqu’un, que le troisième luron : Blackwood résolve ses problèmes de couple, et qu’on reparle bien sûr de cette chère Tante Julia et de Beckimgham dans la romance à peine esquissée me fait déjà rêver.

Avec ce premier tome, Loretta Chase frappe un grand coup. Elle m’a embarquée dans son univers fait d’humour, de tendresse et de sensualité dès les premiers instants, pour ne jamais me lâcher ensuite. J’ai adoré vivre cette aventure et je suis impatiente de retrouver les personnages hauts en couleur croisés au fil des pages, même si je ne sais pas encore quand J’ai lu fera paraitre la suite vu que la série démarre à peine aux Etats-Unis, l’attente va être longue…

Tome 2 : Sous un ciel d’étoiles

Trois ans après le coup de coeur du premier tome, voici cette série pétillante et séduisante de retour pour à nouveau nous faire vibrer. Mission accomplie chez moi ! 2 tomes, 2 coups de coeur !

Je vais être honnête, heureusement que j’avais écrit dessus car sinon je ne me serais pas rappelée du premier tome tant il remontait. Pourtant, malgré tout, j’ai de suite plongée dans l’ambiance de la série et les références au précédent tome ne m’ont pas du tout gênée. Au contraire, ça m’a donné envie de le relire ainsi que les autres romans de l’autrice où apparemment certains personnages apparaissent comme elle le dit dans les dernières pages.

Quant à l’histoire de ce tome, il met en scène le marié qui s’est fait planter à l’église dans le précédent : Ashmont et l’histoire commence à peine quelques heures plus tard. Le ton est aussi piquant et enlevé que dans le tome 1, sauf qu’au lieu de suivre une course-poursuite sur les routes britanniques, nous allons assister à une cour non désirée pleine d’humour à Londres et aux alentours.

J’ai adoré retrouver Ashmont, qui était un personnage qui valait le coup d’être découvert. Il valait le coup car aux yeux de l’héroïne, Cassandra, dite « La Gorgone de Griffith », c’est son amour d’enfance, celui qu’elle voyait comme un chevalier autrefois et qu’elle espérait voir devenir un grand homme et non le débauché notoire qu’on connait. Alors quand leurs chemins se recroisent par hasard, cela fait des étincelles car elle n’hésite pas à le houspiller, ce qui le séduit de suite. Sauf qu’elle n’est pas décidée à se faire séduire et que lui compte bien faire tout ce qu’il peut pour la mériter.

J’ai adoré ce parti pris de faire d’Ashmont un héros en construction, un homme avec du potentiel mais qui doit encore l’exploiter et qui en est conscient. J’ai adoré le voir travailler dur pour changer et en même temps rester fidèle à lui-même. Sa relation avec Cassandra n’en est que plus piquante car celle-ci ne voit en lui qu’un vaurien, un farceur, un séducteur, ce qu’il est mais il est également tellement plus. C’était émouvant d’aborder cela sous l’angle de l’amour d’enfance déçu mais toujours là au fond. Cassandra est une femme forte, intelligente, plein d’allant, qui va vraiment porter l’histoire à plein bras avec Ashmont. Il va se créer entre eux un bel équilibre et une complicité évidente qui fait plaisir à voir.

Ainsi, de bout en bout, le ton de l’histoire est à la fois drôle et piquant, mais plus profond que la légèreté d’Ashmont le laisse penser au début. Oui, il y a plein de situations cocasses où on chavire littéralement à cause d’un homme fou, où on se cache derrière un rideau, des baisers volés sont présents en veux-tu en voilà, des rivaux sont remis à leur place, des actes chevaleresques ont lieu sous nos yeux, mais tout ça crée une belle osmose progressivement entre eux et on les voit grandir et murir tous les deux aussi bien humainement qu’émotionnellement.

Leur relation fait aussi plaisir à voir. Elle est tour à tour piquante, challengeante, douce et tendre. L’autrice n’oublie pas d’utiliser leurs proches et amis pour attiser le feu entre eux. Ainsi chaque famille à une place importante. Cassandra est un peu le vilain petit canard, du moins elle le croit, et Ashmont va révéler la femme belle et désirable en elle. Il va devoir pour ça se battre contre son père et aider à l’occasion la soeur de cette dernière avec la complicité de son oncle et de celle qu’il considère comme sa tante. Leurs amis ne sont pas bien loin non plus, les deux autres Dis-Grace ainsi que le petit nouveau, Morris, aident bien Ashmont à se dévoiler. Mais surtout, cela donne un cadre rassurant et chaleureux à l’image de ces souvenirs d’enfance bien lointains et fugaces qu’ils partagent et qui sont tellement romantiques encore à leurs yeux d’adulte.

La plume de Loretta Chase m’aura donc charmée une fois de plus. J’ai dévoré cette romance, en aimant chaque instant. J’ai aimé le côté farceur, vaurien et immature du héros qui cache son âme chevaleresque. J’ai aimé qu’il fasse tout pour mériter l’héroïne, une femme qui se bat pour les droits des femmes et des plus faibles. J’ai aimé la dynamique de leur histoire entre échanges piquants et situations cocasses, puis approfondissement de sentiments présents depuis bien longtemps. J’ai aimé le cocon créé par la présence de leurs amis et famille, ainsi que les challenges que certaines situations leur ont offert. Tout était exactement comme j’aime dans ce genre de romance et je n’ai qu’une envie, c’est de retrouver tout ce petit monde !

2 commentaires sur “Trois amis de Loretta Chase

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s