Livres - Mangas / Manhwa / Manhua

Autour d’elles de Shino Torino

Titre : Autour d’elles

Auteur : Shino Torino

Editeur vf : Akata (L)

Année de parution vf :  Depuis 2020

Nombre de tomes vf  : 1 (encours)

Histoire : A la faculté, Michiru et Maya étaient en couple. Mais la vie les a séparées… Cinq ans après la disparition de Michiru, la jeune femme refait son apparition. Elle est depuis devenue mère célibataire. Les deux femmes, toujours attachées l’une à l’autre, décident de vivre à nouveau ensemble. Mais pas question de redevenir « concubines » : elles veulent rester de simples colocatrices… Commence alors un nouveau quotidien pour Maya, Michiru et Yûta, son fils, entre vie professionnelle, affective et éducation.

Mon avis :

Tome 1

Quand l’éditeur qui sort souvent tes mangas au féminin préférés se propose de sortir un nouveau titre issu du magazine japonais Feel Young, qui a notamment publié Mari Okazaki que tu vénères, impossible de passer à côté. Il te faut ce titre !

Datant déjà de 2010, Autour d’elles est un titre terminé en 6 tomes de Shino Torino qui a depuis plusieurs titres intéressants à son actif qui ont fait parler sur les réseaux sociaux pour leurs côtés très LGBT+. Dans la même veine, Autour d’elles met en scène deux femmes qui ont été en couple autrefois et qui se retrouvent à nouveau colocataires des années plus tard après que l’une d’elle ait eu un fils. Mais comment vivre à nouveau ensemble sans être un couple, tout en se comportant un peu comme tel en élevant ce petit garçon ? Pas simple pour tout le monde de trouver sa place.

Ancienne assistante de Chica Umino (Honey & Clover, March comes in like a lion), la ressemblance par moment de leurs dessins est la première chose qui m’a frappée et séduite dans ce titre. Cela donne une vraie rondeur et mignonnerie aux dessins que l’on retrouve des visages aux motifs qu’on retrouve un peu partout, et comme en plus on a un bambin tout droit sorti de Gakuen babysitters j’ai d’emblée complètement fondu ><

C’est une histoire douce et subtile mais plein de bienveillance que nous offre ici Shino Torino, une belle histoire d’adultes qui sont au fond encore des enfants. On se retrouve à suivre la vie de deux femmes : Michiru et Maya, qui cherchent à retrouver leurs marques après avoir été colocataires, amantes, ex-, puis à nouveau colocataires sans s’être remise ensemble mais avec l’ajout du fils de l’une. Rien n’est simple, tout est confus. Où sont les limites ? Où est la place de chacune ? Il y a bien du boulot à faire et la mangaka nous invite à suivre ce moment complexe de leur vie avec beaucoup d’empathie.

Pour cela, on a une chouette ambiance de colocs avec une vraie petite bande de potes grâce à leur voisin du dessus qui est souvent fourré chez elle. On a l’impression de suivre une famille toute sympathique avec ses hauts et ses bas, ses disputes et ses réconciliations, ses brouilles et ses moments de joie. C’est mignon tout plein. Mais ne vous laissez pas berner, l’autrice propose aussi une lecture plus profonde que cela avec des histoires compliquées, notamment les histoires d’amour entremêlées des héros avec des sentiments très forts. L’ensemble est tout en nuances, avec beaucoup de non-dits jusque dans la narration parfois muette. C’est vraiment excellent et la mise en scène subtile frappe.

La mascotte du titre est clairement le petit Yuta, qui est juste a-do-ra-ble ! C’est l’élément central de l’histoire, celui qui relie tout le monde. On découvre l’histoire de chacun grâce à lui et c’est lui qui déclenche ça. On découvre ainsi Maya, la jolie brune à l’air frigide mais qui ne l’est pas du tout. Elle a été blessée par sa relation passée avec Michiru et se méfie maintenant. Elle est fan de Yuta et ferait tout pour lui. Elle a aussi un côté taquin et sadique qui me fait bien rire. Elle vit donc avec Michiru, une grande enfant, un peu sauvage, qui reste assez immature même si elle est devenue maman. Elle est instable, vit tout à fond, et a du mal à contrôler ses sentiments. Elle est vraiment à fleur de peau. J’ai beaucoup aimé ce personnage que je trouve très humain et loin du cliché de la mère mature parfaite. Dernier personnage adulte, Nico, le voisin fou fou qui cache un passé tragique cache derrière un humour bon enfant et une grande jovialité. C’est le plus grand fan de Yuta et il gagne à être connu. Son histoire m’a beaucoup émue. Enfin, il y a le petit Yuta, charmant bambin peu bavard, fan de flan qui maintient le lien entre tous. J’adore sa trogne, je voudrais juste l’entendre parler un peu plus ^^

La dynamique entre tous est excellente et l’histoire se dévoile au fil des chapitres, prouvant que l’autrice a construit une histoire pensée et cohérente qui va au-delà du petit train train quotidien du groupe. Oui, c’est un titre tranche de vie mais ce n’est pas ennuyeux pour un sou, il y a du liant entre les chapitres pour former une vaste fresque familiale avec un modèle de famille XXL. Ce n’est rien de flamboyant, c’est simple mais émouvant. Les sentiments complexes et intenses que le récit met en lumière me touchent et je me demande où ça va mener. Le titre me rappelle un peu leur titre Goodnight I love you… qui traite aussi de la famille et où on retrouve une ambiance tout aussi chaleureuse avec une jovialité cachant la complexités des sentiments des héros.

Dernier point que je souhaite souligner et que je fais rarement : la traduction. J’ai trouvé celle-ci particulièrement savoureuse, notamment grâce à ses références culturelles. Retrouver les paroles de Cendrillon de Téléphone dans un manga, c’est inédit ! mais ça colle parfaitement à l’ambiance du titre et j’adore.

Akata fait donc vraiment un retour en force avec leurs nouveaux titres post-confinement. Ce sont à chaque fois des coups de coeur et des titres aux thèmes forts et engagés. Il y a une vraie démarche dans leur travail et ça me plait de suivre ça. Je suis ravie de pouvoir lire à nouveau des josei grâce à eux, modernes en prime, fins et intenses dans les histoires qu’ils proposent. Avec moi, ils ont encore fait une touche !

Ma note : 16 / 20

© Shino Torino 2010 / © 2020 Editions Akata

14 commentaires sur “Autour d’elles de Shino Torino

  1. Je viens juste d’aller voir l’article de Xander sur ce premier tome,et comme je lui ai dit en commentaire, avant même de lire vis avis je voulais ce titre.
    Il m’a tout de suite attiré par son sujet et son esthétique. Et la façon dont tu en parle donne encore plus envie.
    J’aime bien la formule « des adultes qui sont toujours des enfants ».

    Aimé par 2 personnes

    1. Oui, je viens aussi de lire sa chronique qui se rapproche pas mal de la mienne ^^
      Ravie que ce titre te tente, en plus c’est une série courte donc l’investissement est moindre, mais surtout je pense que c’est l’occasion de découvrir une autrice vraiment prometteuse 😀
      Bonne lecture !
      (Et tous les adultes sont des enfants dans l’âme ou devraient l’être ;))

      Aimé par 1 personne

  2. Un titre intéressant, je pense que j’attendrai la sortie des 6 tomes pour lire ce manga. Pour avoir lu le tome 1 de March il y a peu c’est vrai qu’on retrouve un petit quelque chose dans le dessin là

    Aimé par 1 personne

  3. J’ai l’impression de beaucoup entendre parler de ce titre en ce moment, ce qui n’est pas pour me déplaire tellement ce concept de famille XXL a tout pour me plaire d’autant que l’histoire semble, en plus de proposer des personnages attachants, très touchante.

    Aimé par 1 personne

    1. Je pense effectivement que l’éditeur mise gros sur ces lancements de ce mois après leurs pertes du confinement, en plus ils croient en leur titre et les poussent bien, mais ils en valent la peine 😀
      J’espère que tu aimeras si tu testes ^-^

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s