Bilans livresques

Mes meilleures lectures Shojo de 2018

La saison des Tops commence ! Et en grande lectrice de manga et plus particulièrement de shojo, j’ai décidé de commencer pour la liste de ceux qui m’ont marquée en 2018 comme je l’avais fait l’an dernier. Je vous présenterai d’abord ceux commencés cette année puis ceux un peu plus anciens que j’ai beaucoup aimés retrouver ou découvrir avec du retard. Bonne lecture et bonnes découvertes !

Avant propos :
1/ Je me base sur la classification japonaise et non française des oeuvres sauf erreur.
2/ Cliquez sur les couvertures pour lire/relire mes avis.

 Couverture Card Captor Sakura, deluxe, tome 1 Editions Pika (Shôjo) 2018 

Cette année fut assez riche en découvertes. Il y a d’abord eu les rééditions d’oeuvres cultes qui ont marqué mon parcours de lectrice (Fruits Basket, Card Captor Sakura) et puis les petits nouveaux entre humour (Made in Heaven, @Ellie, Kiss me at Midnight) et émotion (Whispering). Une très bonne cuvée !

Mais j’ai surtout poursuivi ou découvert d’anciennes très bonnes séries cette année, et il y en a pour tous les goûts : du boys love, de la romance lycéenne, de la musique et bien sûr de l’aventure au sens large. Place à la découverte !

  

La petite nouvelle cette année, la catégorie yaoi/boys love m’a fait vivre de belles aventures. J’ai découvert des autrices dont l’univers, souvent sensible, a su me toucher, à commencer par Kii Kanna avec L’étranger de la place, mais aussi Yuki Ringo et Goodbye Lilac, Yuki Fumino avec Hidamari ga Kikoeru et Ori Mita dans Our dining table. Ça parle souvent de drames intimes, parfois de handicap, de famille, de regrets et ça m’a touché en plein coeur à chaque fois.

   

Vient ensuite une catégorie plus classique les romances lycéennes mais avec des titres qui ont su sonner juste. Il y a l’incontournable Love, be loved, leave, be left d’Io Sakisaka, la reine de cette catégorie. Puis les deux titres actuels de Nagamu Nanaji qui sait m’émouvoir dans des styles très différents sur Moving Forward et Banale à tout prix.

 

Comme l’an dernier, je vais également vous parler des deux titres musicaux que je suis et adore en shojo : Lovely Love Lie d’Aoki Kotomi à qui j’ai dû dire au revoir et ce ne fut pas facile, ainsi que Masked Noise de Ryoko Fukuyama qui entame un nouvel arc tout aussi sensationnel.

 

Enfin, je termine avec ma plus grosse catégorie, celle qui prend petit à petit plus de place : les shojo d’aventure. J’ai eu la chance de découvrir cette année en anglais un titre de SF récent de la grande Moto Hagio : Otherworld Barbara, déroutant. J’ai aussi fait la découverte tardive du très poétique Cortège des cent démons avec les beaux dessins d’Ichiko Ima. J’ai littéralement dévoré les aventures de Kaori Ozaki dans Immortal Rain. Et j’ai poursuivi avec grand plaisir les nouveaux arcs de Yona, des Enfants de la baleine et du Pavillon des hommes.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Voilà pour mon petit tour d’horizon de mes coups de coeur shojo de 2018. N’hésitez pas à me parler des vôtres en commentaire 😉 Je vous dis à bientôt pour mes meilleurs seinen cette fois !

15 commentaires sur “Mes meilleures lectures Shojo de 2018

    1. Merci, ravie que ce top puisse servir de cette façon aussi 🙂
      J’ai rien contre un peu de mièvrerie de temps en temps j’avoue mais c’est tout de même autre chose que je recherche la plupart du temps maintenant ^^

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s